Les débats de l'À propos

Les étudiants ont-ils changé?

Dans l’éditorial du dernier Perspectives SSF portant sur les générations Y et Z, nous nous demandions si la manière d’apprendre des étudiants changeait avec le temps. Qui sont ces jeunes? Quel monde les attend? Pour quoi les préparons-nous? Comment les formateurs universitaires peuvent-ils s’adapter à de tels changements?

Il nous est apparu intéressant de comparer les réponses que donneraient à ces questions un professeur qui est encore au début de son parcours avec celles d’un professeur d’expérience.

Réagissez sur le forum Les débats de l'À propos (mot de passe : Débats).

Depuis 2014,Sébastien Langlois est professeur au Département de génie civil. Il donne notamment les cours GCI 205 Structures II et GCI 756 Lignes aériennes (un cours à option). Il a notamment profité du cours Enseigner en contexte universitaire offert au Département de pédagogie de la Faculté d’éducation. Ses principaux intérêts en enseignement sont l’analyse des structures en génie civil et l’utilisation de logiciels pour l’analyse statique et dynamique des structures en acier. Il est le chercheur principal d’un partenariat de recherche avec Hydro-Québec et RTE (Réseau de transport d’électricité, France) concernant les structures de lignes aériennes de transport d’énergie.

Philippe Mabilleau est professeur au Département de génie électrique et de génie informatique de l’Université de Sherbrooke depuis 32 ans. Il y a enseigné dans une grande variété de domaines, allant du génie logiciel aux microprocesseurs en passant par le traitement du signal et les interfaces utilisateur. Ces dernières années il a partagé son expertise avec les étudiants en enseignant les systèmes embarqués dans le contexte de l’intégration de solutions distribuées et pervasives (Internet des objets).

Philippe Mabilleau a participé à l’initiative et au déploiement de l’approche pédagogique par problèmes et par projet dans les programmes de bac en génie électrique et en génie informatique. Il a été directeur du département pendant sept années durant la mise en place de cette innovation importante. Trois projets d’innovation pédagogique auxquels il a été associé ont été financés par le Fonds d’appui à la pédagogie universitaire, soit Expérimentation d’une activité du type Projet d’intégration et de lancement d’entreprise (PILE) en 1997-1998, Logiciel de support aux tutorats en 2003-2004 et L’évaluation des compétences dans le parcours de professionnalisation des baccalauréats en GEGI en 2011-2014. Il est maintenant responsable du programme de maîtrise en gestion de l’ingénierie de la Faculté de génie.

Réagissez sur le forum  Les débats de l'À propos

Perspectives SSF, février 2016