BaladoCritique : club de lecture médical 

par Jean-Sébastien Dubé

Responsables - Perpectives SSF s’est entretenu avec le professeur Luc Lanthier, du Département de médecine spécialisée, l’un des responsables de cette baladodiffusion mensuelle francophone. Le professeur Michel Cauchon du Département de médecine et d’urgence de l’Université Laval, ainsi que le professeur d’enseignement clinique Gabriel Huard de l’UdeS sont ses complices pour la production de cette baladodiffusion. Il peut aussi compter sur plusieurs autres collaboratrices et collaborateurs qui coaniment et analysent des articles scientifiques avec lui.

Objectif - Cette baladodiffusion vise d’abord le transfert de connaissances à partir d’articles scientifiques qui « changent vraiment la pratique » en médecine interne. Si beaucoup de balados médicaux existent en anglais, elle a de plus l’originalité d’être offerte en français. De tous les articles scientifiques qui paraissent chaque année dans cette discipline, l’équipe de BaladoCritique tente de recenser et de critiquer seulement les dix ou douze plus pertinents. La baladodiffusion se spécialise donc en médecine factuelle ou basée sur des données probantes.

Public-cible - A priori, les balados de BaladoCritique s’adressent aux médecins internistes praticiens, ceux du Canada d’abord, mais on sait qu’ils sont aussi consultés en Europe et en Afrique francophones. Par ailleurs, le professeur Lanthier sait qu’il est écouté par des résidentes et des résidents en médecine interne.

Pr Luc Lanthier

Intérêt pour l’enseignement - Attendu qu’elle se veut complémentaire aux programmes de formation médicale, BaladoCritique est, de l’avis de Luc Lanthier, un outil intéressant pour montrer comment analyser une étude scientifique avec nuance. Alors qu’il existe de nombreux clubs de lecture dans les différents programmes de médecine, les balados de BaladoCritique donnent des exemples d’analyse critique de la littérature scientifique. « Je suis surpris qu’il n’y ait pas davantage de balados produits dans un but de formation, puisque ce type de fichiers permet aux auditrices et auditeurs d’accéder aux contenus au moment de leur choix, que ce soit en conduisant leur voiture, en faisant du sport… et ce, à la vitesse qu’ils souhaitent. »

Rétroaction obtenue - Baladocritique jouit d’un rayonnement enviable. Outre les quelques centaines courriels de rétroaction positive reçus, depuis quelques années l’Association des Spécialistes en Médecine Interne du Québec (ASMIQ) a demandé au professeur Lanthier d’offrir lors de leurs congrès annuels des conférences sur les articles scientifiques les plus importants de l’année en cours, basée sur les balados.

Objectifs atteints? En plus de cette rétroaction positive, les balados de BaladoCritique jouissent d’une belle reconnaissance internationale. Ainsi, BaladoCritique a reçu le prix John Tocker Evergreen de l’American College of Physicians en 2018. De plus, depuis le début de 2020, la Revue de médecine interne en France publie des résumés des balados.

Principal défi - Les balados de BaladoCritique sont diffusés depuis 2016 et le 38e épisode est en cours de réalisation au moment d’écrire ces lignes. C’est donc une baladodiffusion qui est parvenue à s’inscrire dans la durée. Compte tenu de l’importance de l’investissement en temps requis (au moins 20 heures de travail bénévole personnel par mois), Luc Lanthier insiste sur l’importance de rassembler une équipe de gens dévoués qui croient au projet. Le défi est toutefois de trouver le nombre de personnes optimal pour répartir l’effort. Trop peu, on devient découragé par la somme de travail à accomplir; trop, on risque de se perdre en coordination.

Le soutien des membres du comité scientifique qui choisissent les articles à critiquer, la collaboration pour la rédaction des textes qui sont écrits en détail afin de rendre l’enregistrement efficace (pour éviter redites et hésitations), ainsi que les conseils du professeur Marc-Émile Plourde du Département de médecine nucléaire et radiobiologie quant à divers aspects techniques audio au début de l’aventure sont des exemples du soutien que nécessite la production de ces balados.

Principale fierté - De savoir que des gens sont à l’écoute, d’entendre et de lire leurs témoignages d’appréciation, voilà ce qui donne au professeur Lanthier le plaisir et l’envie de continuer à produire ces balados.