Pratico-praTIC

Storyline, un outil qui s’appuie sur la scénarisation pédagogique

par Francheska Gaulin

En formation en ligne ou hybride, les ressources transmissives (textes, images, vidéos, balados) peuvent être très bien conçues, mais il faut aussi des moments où les étudiants interagissent avec les contenus. Plusieurs outils auteurs dits de rapid e-learning permettent de concevoir des activités interactives d’apprentissage sans avoir à maîtriser la programmation. Certains de ces logiciels prennent en compte l'importance de la scénarisation pédagogique dans le processus de conception du projet. C'est le cas notamment d’Articulate Storyline 2 qui propose des fonctionnalités et un environnement fondés sur la scénarisation pédagogique.

Comment?

Sitôt que vous entrez dans Storyline et créez un nouveau projet, le mode d’affichage Story View permet d’en construire l’arborescence.

Cette arborescence correspond de fait à l’architecture du scénario pédagogique. S'y retrouvent autant de scènes qu’il y a de sections ou de modules d'apprentissage dans le projet. À l'intérieur de chacun d'eux, sont intégrés autant d’éléments et de liens qu'il y a de contenus ou d’activités à faire vivre aux apprenants et d’interactions possibles entre eux.

Une fois tous les morceaux mis en place, il est facile de les renommer pour les identifier et d’ainsi établir la structure exacte de la formation.

Par exemple, un premier module pourrait contenir une introduction, un résumé des cibles d'apprentissage et les modalités d'évaluation. Chacun des autres modules pourrait comprendre un contenu spécifique, un exercice pratique et un quiz associé. Finalement, un dernier module permettrait la révision complète des notions apprises, un exercice récapitulatif et un quiz final.

Dans le mode Story View, il est possible :

  • d’avoir une vue d'ensemble du projet et de toutes ses composantes;
  • de naviguer à l’intérieur du projet;
  • de savoir exactement où se situe tel contenu par rapport à tel autre;
  • d’évaluer l’ampleur du projet.

Story View permet de visualiser et d’intervenir sur chacun des éléments d’un projet, simplifiant ainsi l'étape de création des contenus. Avec une telle structure de départ, il est quasi impossible d'omettre l'une ou l'autre des composantes essentielles au projet de formation. C'est l'une des grandes forces de Storyline.

Évidemment, ce n'est pas la seule. Pour les étapes de la création et de la compression pour diffusion et partage, Storyline offre une grande variété de modèles, d’activités, d’interactions, de rétroactions selon les besoins de formation. De même, des choix dans les formats de livraison en fonction du serveur de diffusion sont aussi disponibles.

Tout cela fait de Storyline un logiciel avec lequel il est possible de produire des activités de formation de qualité professionnelle, interactives et dynamiques pour les apprenants. Des conseillers technopédagogiques du Service de soutien à la formation se sont récemment formés au logiciel. N’hésitez pas à les consulter si vous avez un projet en tête.

Sources

Brooks, Jeannette, «Using Story View»,  e-learning Heroes, communauty.articulate.com [page consultée le 13 novembre 2014].

Genest, Daniel, «Le rapid e-learning», Perspectives SSF, Service de soutien à la formation, Université de Sherbrooke, décembre 2013.

Tousignan S. et D. Brousseau, «Outils logiciels pour créer du e-learning : Captivate ou Articulate?», Bulletin de l’Observatoire Compétence-Emploi, mars 2014.

Perspectives SSF, décembre 2014