Les débats de l’À propos

Faut-il professionnaliser les études supérieures de type recherche?

Dans le dernier numéro du Perspectives SSF, Serge Allary, directeur du Service de soutien à la formation, tentait de soulever les questions suivantes en lien avec les études supérieures recherche, telles que vécues en 2019:

  • Devrait-on consolider les doctorats recherche en les professionnalisant vers le métier de chercheur ou d’enseignant quitte à limiter le nombre d’inscriptions ?
  • Devrait-on y insérer davantage d’activités pour le développement de compétences pédagogiques?
  • Devrait-on continuer d’essayer de les orienter vers une foule de possibilités professionnelles ? D’ailleurs quels seraient les profils de sortie de ces derniers ?

Nous avons interrogé la professeure Nancy Dumais, directrice du Centre universitaire d’enrichissement de la formation à la recherche (CUEFR), ainsi que le professeur Patrick Mignault, vice-doyen à la recherche et aux études supérieures de la Faculté de droit, pour connaître leurs opinions sur la pertinence d’entreprendre de telles études, les profils de sortie des programmes recherche et la manière d’encadrer aujourd’hui...

Pre Nancy Dumais

Nancy Dumais est professeure de virologie au département de biologie à la Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke. Ses travaux visent à mieux comprendre les mécanismes moléculaires menant à la migration des cellules immunitaires infectées par le VIH-1. Outre la recherche biomédicale, elle s’intéresse à l’enseignement des sciences et fait partie du Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS) depuis ses débuts.

En 2013, elle était nommée « Personnalité de l’année » en compagnie de son collègue Brendan Bell par le quotidien La Presse, pour souligner leur découverte ayant mis en lumière les constituants cellulaires et viraux qui permettent d’activer spécifiquement le VIH.  Elle est directrice du CUEFR depuis 2018.

Pr Patrick Mignault

Patrick Mignault est membre du barreau du Québec depuis 2002 et professeur à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke depuis 2012. Il est vice-doyen à la recherche et aux études supérieures, chercheur au Groupe pour la Prévention et le Règlement des Différends (G-PRD) et membre chercheur à la Chaire en gouvernance et droit des affaires (Université de Montréal). 

Patrick Mignault a une formation pluridisciplinaire en droit, finance et actuariat. Il détient un baccalauréat en droit, une maîtrise en administration des affaires (finance) et une maîtrise en mathématique (actuariat) de l’Université Laval, ainsi qu'un doctorat en droit de l'Université de Montréal. Il est actuellement responsable de la réflexion stratégique sur le développement professionnel à la Faculté de droit.