Les débats de l’À propos

Les ressources éducatives libres (REL) : des blocs lego pour l’enseignement

Dans le dernier numéro du Perspectives SSF, Serge Allary, directeur général du SSF, soulignait trois principes sur lesquels reposent les REL: la connaissance comme bien public, un plus grand accès aux études et la collaboration entre enseignants comme facteur permettant l’amélioration du matériel pédagogique.

Nous avons demandé à deux professeurs de notre université de nous expliquer dans leurs mots ce qu’est une ressource éducative libre (REL), le genre de REL qu’ils utilisent ou diffusent (texte, vidéo, PPT, illustration, logiciel, musique, code informatique etc.)?  Comment ils s’assurent qu’il s’agit bien de REL?  Et, surtout, quels bénéfices les enseignants pourraient tirer de l’utilisation des REL dans leur pratique? 

Olivier Dezutter est professeur et directeur du Département de pédagogie à la Faculté d’éducation. Ses travaux de recherche portent sur la didactique de la lecture, de l’écriture et de la littérature, ainsi que sur la formation des enseignants. Il est également le fondateur et le codirecteur du Collectif CLÉ, qui regroupe des chercheurs de plusieurs universités et cégeps. Il a à son actif de nombreuses publications relatives à l’enseignement et à l’apprentissage du français dans des contextes variés. Le professeur Dezutter pilote notamment la Création d’une banque de matériel pédagogique pour les cours en ligne du microprogramme de 2e cycle sur l’enseignement du français langue seconde, un projet soutenu par le Fonds d’innovation pédagogique institutionnel. Il a également coordonné la création d’une banque de ressources didactiques pour la formation universitaire des enseignants de langues secondes (http://radar-l2.ca/), un projet financé par le Ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur du Québec dans le cadre de l’entente Canada-Québec sur les langues officielles.


Alexandre Girard est professeur au Département de génie mécanique de la Faculté de génie depuis août 2017.  Il est titulaire d’un doctorat du MIT (majeure : Robotique, dynamique des systèmes et contrôle ; mineure : Apprentissage machine). Le professeur Girard s’intéresse au contrôle du mouvement machine, de la conception mécanique aux lois et algorithmes de contrôle (robots, mécanismes, actionneurs, capteurs, véhicules, etc.).  Son projet Boîte à outils numérique et libre d’accès pour l’enseignement de la robotique est soutenu par le Fonds d’innovation pédagogique 2018-2019.