Le SSF veille

Qu’entend-t-on par ressources éducatives libres? (REL)

par Éric Chamberland, Jean-Sébastien Dubé et Marianne Dubé

Ce sont des ressources

Dans le Canada anglais, les REL de niveau universitaire prennent souvent la forme d’un manuel libre (Introductory Statistics, Communication Beginnings et Art Appreciation). Toutefois, certains portails, comme OERCommons, pointent vers différents types de REL, de différents niveaux, comme ici une vidéo ou une situation de type « apprentissage par problèmes » (APP). Quant à la portée, cela peut aller de la simple illustration, à une présentation PPT, au manuel, au cours, au programme d’études complet, au logiciel sous licences libres. Dans tous les cas, il s’agit de REL : la portée est sans incidence sur les caractères éducatif et libre d’une REL.

Ce sont des ressources éducatives

Le caractère éducatif d’une ressource éducative libre n’est pas lié à l’intention originale de son créateur, ni à la portée de son utilisation, mais bien à l’utilisation qui en est faite dans une situation pédagogique. Une ressource libre qui a été créée dans un but autre que l’éducation est considérée comme une ressource éducative dès qu’on l’utilise à des fins pédagogiques. Par exemple, un logiciel d’illustration à licence libre utilisé dans un cours de design graphique peut être considéré comme une REL dans ce contexte.

Ce sont des ressources éducatives libres

Ce qui distingue la ressource éducative libre de toute autre ressource éducative, ce sont les droits ou permissions accordés à autrui par le titulaire du droit d’auteur de la ressource.

Les REL sont des matériels d'enseignement, d'apprentissage et de recherche utilisant n'importe quel média, [...] diffusés dans le cadre d'une licence ouverte permettant l'accès auxdites ressources ainsi que leur utilisation, leur adaptation, leur réutilisation et leur rediffusion par d'autres sans restriction [sic] ou avec un minimum de restrictions. (UNESCO, 2015)

Les 5 « R » qui caractérisent le libre

Les 5R (Wiley, 2014) sont cinq caractéristiques qui déterminent le caractère libre ou non d’une ressource éducative. Les 5R sont nommées ainsi parce que leur formulation originale en anglais était composée de 5 mots débutant par la lettre R.

Retenir (retain)

Droit de télécharger la ressource, d’en faire des copies sur d’autres supports, et de garder le contrôle sur ces copies. Comme certaines ressources changent d’emplacement, peuvent voir leur accès restreint, ou peuvent même disparaître d’Internet, le droit de retenir ou conserver permet d’assurer un accès futur à la ressource.


Réutiliser (reuse)

Droit d’utiliser la ressource dans d’autres contextes ou d’autres façons, sans limitations ou avec un minimum de limitations. 

Exemples : imprimer un livre numérique sous licence libre, présenter une vidéo dans un événement public sans déclarer son utilisation ni verser de compensation au détenteur du droit d’auteur.


Réviser (revise)

Droit de modifier la ressource qui permet de faire diverses modifications qui améliorent la pertinence de la ressource. Sans ce droit, de nombreuses ressources ne seraient pas utilisées car leur version originale ne conviendrait pas.

Exemples : mettre à jour, contextualiser, abréger, rendre accessible, traduire, corriger, simplifier, compléter, etc.


Remixer (remix)

Droit de combiner la ressource avec d’autres ressources dont la licence le permet aussi pour créer une nouvelle ressource intégrée. Exemple : combiner des images et des schémas sous licence libre avec des extraits de textes sous licence libre pour créer une animation avec narration.


Redistribuer (redistribute)

Droit de distribuer la ressource originale ou une version révisée par d’autres canaux que le canal de distribution initial de la ressource. Ce droit implique le droit de « retenir » (conserver) la ressource. Il augmente le potentiel que la ressource demeure disponible au plus grand nombre.


Ce qui n’est pas forcément une REL

Distinction entre une REL et une ressource numérique

Suite à sa définition, l’UNESCO (2015) précise aussi que :

[le] terme « REL » n’est pas synonyme d’apprentissage en ligne, électronique ou mobile. De nombreuses REL, tout en pouvant être partagées en format numérique, sont également imprimables.

Cet énoncé vise à distinguer d’une part les ressources éducatives numériques (REN), qui ne sont pas nécessairement libres, et d’autre part les ressources libres, qui sont souvent numériques sans l’être nécessairement, comme l’illustre notre schéma ci-contre.

Distinction entre une REL et une ressource gratuite

De nombreuses ressources gratuites ne sont pas libres pour autant. Par exemple, il est permis dans certains contextes éducatifs de diffuser des vidéos à partir d’Internet gratuitement sans demander de permission spécifique. Ces vidéos ne sont toutefois pas nécessairement libres, puisqu’il y a habituellement de nombreuses restrictions à leur utilisation et qu’aucune adaptation, conservation ou redistribution ne sont autorisées.

Distinction entre une REL et une œuvre utilisable librement

La loi sur le droit d’auteur prévoit que certaines œuvres ou portions d’œuvres sont utilisables librement dans certains contextes. L’utilisation libre ne signifie pas qu’il s’agit de ressources libres : selon les cas, l’utilisation libre ne couvre même pas toujours complètement les dispositions de réutiliser(reuse)/réviser(revise) des 5R.

Sources

UNESCO. (2015). Lignes directrices pour les Ressources Éducatives Libres (REL) dans l’enseignement supérieur.

Gouvernement du Canada. (2019, juin 06). Site Web de la législation (Justice). Loi sur le droit d'auteur.

Fabrique REL. (2019). Projet présenté au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur du Québec (MEES). Université de Sherbrooke, Université Laval, Université de Montréal.

Wiley, D. (2014). The Access Compromise and the 5th R. Iterating toward openness.

Wiley, D. (s.d.). Defining the "Open" in Open Content.

Sources (REL en hyperlien)

Abrahams, Della Jean. (2017). Communication Beginnings: An Introductory Listening and Speaking Text for English Language Learners. PDXOpen: Open Access Textbooks.

Dréo, Johann. (2006, 2019). Sustainable development.svg. Wikimedia Commons. Commons.wikimedia.org.

Edwards, Janice, et al. (2014, 2019). Mastering Strategic Management – 1st Canadian Edition. BCcampus OpenEd. Open BCcampus.

Engleberg, Cary. (2010, 2015). Anaerobic Infections Part 2 : Infection with Gram-positive obligate anaerobes (toxigenic Clostridium spp.). University of Michigan. Open.umich.edu.

Lumen Learning. (s.d.), Business Administration.

Lumen Learning. (2016). Art Appreciation. Based on Christopher Gildow’s Art Appreciation, with additional open resources, was developed by Wendy Riley from Columbia Basin College with contributing work from Lumen Learning. OER Commons.org.

Narasimhan, Girija. (2019). Database Security. OER Commons.org.

OER Commons. (2017-2019).

OpenStax. (2019). Introductory Statistics. OpenStax CNX. Openstax.org.

Paves Heiti. (2015). Caenorhabditis elegans 02.webm. Wikimedia Commons. Commons.wikimedia.org.

QGIS. A Free and Open Source Geographic Information System. (2019).

Sobieski, Piotr. (2017). Apprentissage par problème en physique pour des groupes d'étudiants en apprentissage actif : Circuit RC (électricité).OER UCLouvain. OER Commons.org.