Multimédia

Mot caméléon par excellence, le terme « multimédia » revêt de nos jours tant de formes qu’il nous est apparu important d’en préciser les contours et les usages, surtout en ce qui a trait à l’enseignement et à l’apprentissage.

Composé des vocables « multi » et « media », ce fin mot pourrait se définir par la combinaison de plusieurs médias, qu’ils soient visuels (texte, graphique, image fixe et animée) ou sonores (musique, commentaire audio, etc.). Mais la juxtaposition de différents médias ne suffit pas. Pour qu’un environnement de formation ou une ressource pédagogique soit « multimédia », il doit y avoir interactivité.

L’interactivité permet à l’apprenant d’être actif face aux contenus qui lui sont proposés. Il peut les appréhender à son rythme, naviguer à sa guise, décider de ce qu’il verra en accédant ou pas à des ressources complémentaires, ce qui lui permet d’être davantage responsable de son apprentissage.  Grâce à cette interactivité, le multimédia s’éloigne de la linéarité – voire, de la passivité – à laquelle nous ont habitués les médias plus traditionnels pour nous faire entrer dans un univers d’apprentissage multidimensionnel et dynamique.

Voici, à titre d’exemples des éléments qui pourraient être présents dans une ressource multimédia pour l’apprentissage:

  • une table des matières cliquable afin que l’apprenant puisse accéder aux contenus dans l’ordre qui lui convient;
  • des animations démontrant des processus que l’apprenant peut interrompre et reprendre autant de fois qu’il le juge nécessaire;
  • des liens hypertextes menant à des sites complémentaires que l’apprenant peut choisir (ou pas) de visiter pour approfondir un sujet;
  • des questions à répondre qui, selon la réponse que l’étudiant aura donnée, détermineront vers quel contenu il sera redirigé;
  • des exercices à compléter par l’apprenant qui, selon les résultats obtenus lui fourniront une rétroaction adaptée et personnalisée.

De par sa nature interactive, le multimédia se révèle d’un grand intérêt car il offre aux étudiants des expériences d’apprentissage qui sollicitent sa participation à son apprentissage, et ce selon son rythme et ses préférences en termes de médias. Le multimédia peut être utilisé que vous enseigniez en présentiel, en mode hybride ou à distance. 

Références 

Herellier, Jean-Marc. « Le multimédia ». Sybex, 1994.

Bergeron, Julien. « Définition du multimédia ». <julienbergeron.com> (blogue), site de l’enseignant, section Pédagogie, 2010.

Le Diberder, Alain. « Histoire du multimédia ». Hermès La Revue no 44, 2006.