Avec classe

Intégrer les étudiants internationaux à la classe

Les universités nord-américaines accueillent de plus en plus d’étudiantes et d’étudiants provenant de l’étranger et doivent donc tenir compte de cette réalité dans l’organisation des différents services qu’elles offrent. Des services particuliers doivent être mis à la disposition de ces étudiants afin de les aider à s’intégrer à leur nouvel environnement d’apprentissage. Cette responsabilité incombe à tous les membres de la communauté universitaire, notamment au personnel enseignant.

L’étudiant international arrive avec des attitudes, des valeurs et des comportements qui lui ont été inculqués tout au long de son parcours académique. Le professeur ou le chargé de cours doit donc être sensible au fait que ces comportements ne se modifient pas facilement. Le formateur pourra contribuer à faciliter l’intégration de ces étudiantes et étudiants en mettant en place certaines mesures, dont voici quelques exemples.

Créez des occasions pour interagir avec les étudiants étrangers

Pour certains étudiants étrangers, l’enseignante ou l’enseignant représente l’autorité suprême dont on doit reproduire le discours. Cela pose problème lorsqu’on demande à l’étudiant de donner son opinion dans une discussion. Cet apprenant aura aussi beaucoup de difficultés à poser des questions en classe. L’enseignant pourra aider cette personne en utilisant des moments tels que les pauses pour créer un lien et la mettre à l’aise. Plus l’étudiant sentira qu’il a l’assentiment du formateur pour s’exprimer, plus ce sera facile pour lui de donner une opinion ou de poser une question.

Donnez des consignes claires et vérifiez la compréhension des consignes

Si l’utilisation du français est laborieuse, le formateur aura sans doute tendance à vérifier auprès de l’étudiant étranger si ses consignes ont été bien comprises. Toutefois, même si l’étudiant étranger maîtrise bien le français, il se peut fort bien que les mots n’aient pas le même sens pour lui.

Limitez, avec tact, les interventions trop longues en classe

Certains étudiants proviennent de cultures où l’érudition est hautement valorisée. Ceux-ci ont parfois l’habitude de s’exprimer longuement en classe, au grand dam des étudiantes et étudiants québécois pour qui la pertinence et l’efficacité des propos sont plus importantes. Vous aurez tout avantage à en parler à l’étudiant, en privé, afin qu’il comprenne au moins la réaction de ses collègues et qu’il puisse apporter quelques modifications à sa façon d’intervenir en classe.

Prenez une part active dans la structuration du travail d’équipe

Le travail d’équipe peut parfois provoquer des situations de malaise. Ainsi, lors de la formation des équipes, les étudiantes et étudiants étrangers peuvent être mis à l’écart et se retrouver dans une équipe «ghetto». Afin d’éviter une telle situation, l’enseignante ou l’enseignant aurait tout avantage à être proactif dans la formation des équipes. Il peut soit former les équipes au hasard ou encore s’assurer que les étudiants internationaux soient intégrés à des équipes hétérogènes. Un suivi des équipes, en particulier celles qui comptent des étudiants étrangers, aidera à éviter ou à diminuer les tensions et conflits qui pourraient émerger en cours de route.

Donnez des exemples pertinents et mettez-les en contexte

Les restaurants St-Hubert, le pin blanc d’Amérique, les CHSLD, Bombardier… Voilà qui ne veut pas dire grand-chose pour un étudiant étranger! Prenez donc soin de mettre en contexte les exemples provenant du «terroir» nord-américain.

L’Université de Sherbrooke soutient les étudiantes et étudiants provenant de l’étranger, notamment par l’entremise des Services à la vie étudiante et de Passeport réussite. Vous pouvez donc vous informer des services offerts et orienter les étudiants vers ceux-ci. Quant au Service de soutien à la formation, il peut vous offrir un service d’accompagnement pour vous aider à trouver des solutions aux différentes problématiques reliées à l’intégration des étudiantes et étudiants internationaux. N’hésitez donc pas à communiquer avec nous!

Ressources internes

Ressources externes

Onyemelukw, Cheluchi, «International Students and Diversity in the Classroom», Focus, vol. 19, no 2, Center for Teaching and Learning, Université Dalhousie, p. 8-9 [Document PDF].

University of Denver − International Student and Scholar Services Office (août 2006), «International Students in the Classroom», site du Center for International Education, Université Loyola, La Nouvelle-Orléans [page consultée le 6 mars 2012].