Avec classe

Professionnalisme : suis-je un modèle pour mes étudiants?

par Lucie Gagnon

Combien de fois a-t-on entendu un membre du personnel enseignant s’indigner du peu de professionnalisme démontré par un étudiant? Plus les étudiants avancent dans un programme, plus on s’attend à ce qu’ils fassent preuve de professionnalisme. Mais comment contribue-t-on au développement du professionnalisme chez nos étudiants? Certains programmes tentent de l’intégrer au cursus, mais il arrive souvent que les savoir-être soient mis de côté au profit des savoirs. Cependant, le formateur est bien placé pour contribuer au développement du savoir-être en offrant un modèle de professionnalisme propre à son domaine.

Qu’est-ce que le professionnalisme?

Le professionnalisme est composé d’attitudes et de comportements qui s’appuient sur des valeurs propres à une profession. Par exemple, pour un médecin, des valeurs telles que l’altruisme, l’intégrité, la compassion et le respect sont fondamentales à l’exercice de la profession.1 Pour un ingénieur, ces valeurs seront plutôt la compétence, le sens de l’éthique, la responsabilité et l’engagement social.2 Certains regroupent parfois sous le vocable «professionnalisme» des concepts tels que l’habillement approprié, la ponctualité et la capacité à travailler en équipe. Lorsqu’un ordre régit une profession, le professionnalisme est généralement bien défini dans les documents produits par l’organisme. Sinon, on peut se référer aux exigences du milieu de travail en termes d’attitudes et de comportements attendus.

Peut-on le modeler?

Les professeurs et chargés de cours sont les premiers représentants du domaine que rencontreront les étudiantes et étudiants. Ils sont donc bien placés pour offrir à ceux-ci un exemple des comportements attendus dans le milieu de travail. Les sciences de la santé ont particulièrement bien intégré la notion de professionnalisme à leur cursus et en ce sens, demandent au personnel enseignant de modeler les comportements attendus.3 Dans d’autres domaines, on tente parfois d’indiquer aux étudiantes et étudiants des attitudes souhaitables afin de leur faire prendre conscience de leurs comportements, mais la pratique de ces attitudes se fera graduellement au cours des stages et dans le milieu de travail.

Par ailleurs, pour modeler des savoir-être liés au professionnalisme, l’enseignant ne doit pas prendre pour acquis son propre professionnalisme. Une certaine introspection est de rigueur. Comment, en effet, demander certaines attitudes aux étudiants si le formateur ne les a pas lui-même intégrées?

Comment le modeler?

En reprenant les valeurs de son domaine de pratique et de sa profession d’enseignant, le formateur peut examiner ses attitudes et ses comportements en se posant des questions telles que…

  • Quelle est ma capacité à travailler en équipe?
  • Est-ce que je fais montre d’honnêteté envers mes collègues et mes étudiants?
  • Est-ce que je démontre un intérêt à améliorer mes compétences de façon continue?
  • Est-ce que je suis ponctuel?
  • Est-ce que je traite mes étudiants de façon équitable?

À la suite d’un tel inventaire, l’enseignant saura mieux ajuster et modeler les attitudes qui contribuent à son professionnalisme et ainsi demander aux étudiants de démontrer des comportements qui attestent de leur professionnalisme.

1. Faculté de médecine, À propos du professionnalisme, Université d’Ottawa [page consultée le 8 mai 2015].

2. Faculté de génie – Département de génie mécanique, Valeurs de la profession, Université de Sherbrooke [page consultée le 8 mai 2015.

3. Shrank, William, Virginia A. Reed et G. Christian Jernstedt, «Fostering Professionalism in Medical Education – A Call for Improved Assessment and Meaningful Incentives», Journal of General Intern Medecine, août 2004, vol. 8, no 19, p. 887–892.

Références

Campana, Kristie L. et Jamie J. Peterson, «Do Bosses Give Extra Credit? Using the Classroom to Model Real-World Work Experiences», College Teaching, vol. 61, no 2, 29 mars 2013, p. 60-66.

Faculté de médecine et des sciences de la santé, Professionnalisme, programme de médecine interne tronc commun, Université de Sherbrooke [page consultée le 8 mai 2015].

Grattan, Kelly, «Thoughts on Professionalism and Communication Skills When Content Reigns», Faculty Focus, 6 mars 2015.

Hammer, Dana Purkerson, «Professional Attitudes and Behaviors: The “A’s and B’s” of Professionalism», American Journal of Pharmaceutical Education, vol. 64, hiver 2000, p. 455-464.

Weimer, Maryellen, «Helping Students Learn to be Professional», Faculty Focus, 17 août 2013.

Perspectives SSF, mai 2015