Aller au contenu

Situations particulières

La personne en stage dans une entreprise frappée d'un arrêt de travail (grève, lock-out, etc.) doit en aviser immédiatement le Service des stages et du développement professionnel.

La personne obligée de s'absenter du travail pour cause de maladie, grossesse ou d'autres urgences doit en aviser l'employeur aussitôt que possible. Si son absence se prolonge plus d'une semaine, elle doit également en informer son conseiller en développement professionnel visiteur.

Congédiement

Le congédiement d'une ou d'un stagiaire fait l'objet d'un examen de la part du Service des stages et du développement professionnel qui juge si ce congédiement était fondé. Si oui, il en résulte un échec de stage (note W). Dans le cas contraire, il n'est fait aucune mention de l'événement au dossier étudiant. Une décision ad hoc est alors prise pour déterminer si le stage peut être reconnu.

Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel

Les stagiaires de l'Université de Sherbrooke doivent s'engager à respecter les politiques de leur milieu de stage visant un environnement professionnel sain, exempt de discriminations, de harcèlement et de toutes formes de violences à caractère sexuel. Dans le cas où l'organisation n'a pas une politique formelle, la politique de l'Université s'applique.

En contrepartie, les organisations partenaires qui embauchent des stagiaires, doivent également s'engager à assurer un processus de recrutement sain, exempt de discriminations et de harcèlement; faire la promotion d'un environnement professionnel sain, exempt de discriminations, de harcèlement et de toutes formes de violences à caractère sexuel et prendre les moyens raisonnables pour prévenir de telles conduites et à agir promptement afin de les faire cesser.