Aller au contenu

Rémunération d'un stage coopératif de recherche par bourse (méthode alternative en substitution du salaire)

Avis à l'employeur déposant la demande

En soumettant cette demande, vous reconnaissez comprendre le modèle d'enseignement coopératif de l'Université de Sherbrooke et l'obligation de rémunérer les stagiaires coopératifs (décrits ci-dessous). 
Une demande approuvée n'est valide que pour un seul stage et ne réfère qu'à un seul trimestre. Une nouvelle demande doit être remplie pour tout autre stage concerné (autres stagiaires et autres trimestres). 
Il est attendu que vous exploriez d'autres pistes de solution en vue d'offrir des salaires traditionnels aux stagiaires coopératifs pour la poursuite de votre participation en tant qu'employeur partenaire de l'Université de Sherbrooke. Cette demande sera examinée par un comité du Service des stages et du développement professionnel.

Exigences de la rémunération de stage

Depuis 1966, l’Université de Sherbrooke a permis à plus de 175 000 étudiantes et étudiants de préparer leur intégration au marché du travail grâce à l’alternance stage-étude. Nous avons été la première université au Québec à proposer l'enseignement coopératif et cette formule est devenue une marque de commerce.

Les stages coopératifs sont pertinents, liés au domaine d'études des personnes étudiantes et permettent de créer des expériences de travail marquantes. Les stages coopératifs permettent aux organisations de participer à la formation de la relève et de contribuer à son développement professionnel.

Les programmes coopératifs de l'Université de Sherbrooke sont agréés par l'association canadienne Enseignement coopératif et apprentissage intégré au travail (ECAIT Canada). Une exigence obligatoire de cet agrément est que les personnes étudiantes doivent recevoir une rémunération pour leur stage coopératif.

La rémunération d'un stage permet d'établir une relation réaliste employeur/employé. Cet investissement efficace dans une expérience de travail est fondamentalement différent d'une expérience d'études.

La rémunération alternative doit demeurer une exception afin de respecter les règles d’agrément d’ECAIT Canada.

Conditions à respecter pour la rémunération d’un stage coopératif par bourse

L’étudiante ou l’étudiant :

  • réalise un stage de recherche qui l’aide à avancer dans ses études,
    c’est-à-dire qu’elle ou il acquiert et approfondit des connaissances et compétences liées à son programme d’études;

  • n’est pas tenu d’effectuer un travail en particulier pour le payeur en échange de la bourse;

  • n’a pas de tâches précises et quotidiennes à effectuer,
    c’est-à-dire qu’elle ou il n’a pas de tâches répétitives à réaliser de façon quotidienne (exemple : saisie de données);

  • gère l’emploi de son temps et est autonome, autant que possible, en égard aux décisions reliées à sa contribution à l’intérieur du grand projet de recherche du professeur;

  • doit réaliser, dans le cadre de son stage, une ou plusieurs productions d’études qui feront l’objet d’une évaluation (exemple : affiche, présentation en rencontre de groupe, etc.).

La bourse :

  • doit équivaloir au moins aux normes minimales salariales provinciales en vigueur.

Le stage doit respecter les critères d’un stage coopératif :

  • supervisé;

  • généralement de 15 semaines, mais d’au moins 12 semaines;

  • à temps complet;

  • lié au domaine d’études

Remplir le formulaire