Personnes salariées - COVID-19

Cette page Web a été développée en complément au site institutionnel Coronavirus afin d'y traiter de façon plus détaillée de certains aspects liés à la gestion des ressources humaines.

Mise à jour en continu 
Dernière modification : 22 juillet  2020

Étant donné que le risque de contamination n’est pas complètement éliminé, je ressens certaines craintes à travailler en présentiel. Puis-je refuser de revenir travailler sur le campus? (2020-07-22 – 11h20)

Dans la mesure où l’employeur met en place toutes les mesures imposées par la santé publique, la peur de la COVID-19 n’est pas considérée comme étant un motif raisonnable pour refuser un retour au travail en présentiel pour les secteurs d’activités dont la relance a été autorisée par les autorités gouvernementales.

Toutefois, l’état de santé ou la condition particulière d’un employé peuvent être des motifs invoqués pour refuser le retour au travail en présentiel. À ce titre, conformément aux consignes gouvernementales, l’UdeS applique des mesures particulières pour les situations suivantes : personnes immunodéprimées, personnes atteintes de maladies chroniques et celles âgées de plus de 70 ans, ainsi que les femmes enceintes et celles qui allaitent. Pour plus d’information à ce sujet, veuillez consulter la rubrique « Maladie et conditions particulières ».

Si un employé refuse de retourner au travail en présentiel et que l’employeur considère que les motifs invoqués ne sont pas raisonnables, les parties peuvent faire appel à une tierce partie neutre, notamment en faisant intervenir la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Étant donné mes responsabilités familiales et personnelles (ex. : jeunes enfants, aidant naturel), puis-je poursuivre ma prestation en télétravail?  (2020-07-22 – 11h20)

Pour la période estivale, le plan de rétablissement institutionnel prévoit que le déconfinement relatif aux écoles et aux services de garde doit être pris en compte dans l’analyse des gestionnaires quant à la façon dont le travail pourra être fait par les membres de leur personnel, à la flexibilité des horaires et au télétravail.

Nous vous invitons à discuter de la question avec votre personne supérieure immédiate. Au besoin, vous pouvez également contacter la conseillère ou le conseiller en gestion des ressources humaines rattaché à votre unité administrative.

S’il n’est pas possible de réaliser votre prestation de travail à distance ou en présentiel, il vous sera permis d’utiliser des journées de vacances, des banques de temps cumulées ou encore de prendre un congé partiel sans solde (retrait de quelques jours). Pour plus d’information à ce sujet, veuillez consulter la rubrique « Vacances et congés ».

Si vous n’êtes plus du tout en mesure réaliser votre prestation de travail en raison d’obligations personnelles et familiales liées à COVID-19, il vous est possible de prendre un congé sans solde (retrait complet). Dans ce cas, un relevé d’emploi sera produit pour que vous puissiez faire des démarches personnelles relativement aux mesures de soutien gouvernementales, selon les règles d’admissibilité applicables.

Mon installation pour le télétravail entraîne des dépenses. Puis-je obtenir un remboursement ?

Si un employé doit encourir des dépenses exceptionnelles pour son télétravail, celles-ci peuvent être remboursées, à la condition qu'elles aient été approuvées au préalable par son supérieur immédiat.