Orientations ressources humaines - COVID-19

Cette page Web a été développée en complément au site institutionnel Coronavirus afin d'y traiter de façon plus détaillée de certains aspects liés à la gestion des ressources humaines.

Gestion du travail au temps de la COVID-19 - Mesures applicables à l'UdeS à compter du 4 mai 2020

Mise à jour en continu 
Dernière modification : 5 mai 2020, 14 h 35

La direction de l’Université a adopté des orientations pour la période de temps où l'Université était fermée aux activités en présentiel à la demande du gouvernement. La présente mise à jour est adoptée afin de permettre un retour graduel à la normale.

Activités pédagogiques

Les activités pédagogiques de l’hiver 2020 se sont terminées en mode alternatif d’apprentissage, allant de l’enseignement en ligne, synchrone ou asynchrone, jusqu’aux classes inversées virtuelles, en passant par des lectures dirigées. Les activités du trimestre d’été ont être démarrées de la même manière, c’est-à-dire en mode alternatif d’apprentissage. Le personnel enseignant est invité à consulter le site Enseigner à l’UdeS pour mettre en œuvre les modalités de rechange au présentiel.

Si les directives sociosanitaires le permettent, des activités pédagogiques en présentiel pourront être tenues à l’été 2020, à condition qu’elles aient été approuvées par les directions facultaires et prévues au plan d’activité pédagogique soumis aux personnes étudiantes.

Le plan de réouverture des campus de l'UdeS prévoit que des activités pédagogiques en présentiel seront offertes au trimestre d’automne 2020 dans le respect des directives sociosanitaires qui seront en vigueur à ce moment.

Activités de recherche

Le gouvernement du Québec a déterminé le 26 avril 2020 que les activités de recherche pouvaient reprendre en présentiel, dans le respect des normes sociosanitaires édictées par la Santé publique.

Activités administratives 

Les activités administratives et de soutien dans les services et les facultés devront être reprises graduellement en présentiel afin de soutenir la reprise de la recherche, la préparation du retour de l'enseignement en présentiel et toutes les autres activités des campus. Certaines activités pourront se poursuivre en télétravail, considéré comme un moyen pour appliquer les normes sociosanitaires et une modalité de transition.

Lignes directrices pour l’ensemble du personnel
  1. Les employés réguliers qui sont invités par leur supérieur immédiat à faire du télétravail doivent rester disponibles dans une proportion raisonnable pour leurs activités professionnelles. Dans un tel cas, l'employé est rémunéré comme s'il était au travail de façon régulière.
  2. L’employé qui désire soustraire des journées ou demi-journées fixes durant la période actuelle peut, s’il le désire, utiliser ses banques de vacances ou de temps ou prendre des congés sans solde.
  3. L'employé régulier qui ne peut pas donner une prestation régulière de travail en raison d’une situation familiale peut recevoir une allocation pour soins d’urgence (gouvernement fédéral).
  4. Les gestionnaires qui ont des employés réguliers qui ne peuvent pas réintégrer le travail sur un campus et pour lesquels aucun travail à distance n’est possible seront appelés à communiquer la liste des noms de ces personnes au Service des ressources humaines dans le but de constituer une banque d’employés en disponibilité. Cette banque sera utilisée, le cas échéant, pour des besoins nouveaux ou des manques de ressources dans certains secteurs, que ce soit en présentiel ou en télétravail.
  5. L'employé temporaire autre qu’un employé de la recherche (remplacement d'absence, surcroît de travail, contrat spécifique, etc.) est traité de la même façon qu'un employé régulier. Si le besoin n'existe plus et que l'employé ne peut pas être affecté à d'autres tâches pour lesquelles il serait qualifié, le supérieur immédiat peut mettre fin au contrat. Dans tous les cas, la décision de mettre fin à un contrat doit être entérinée par la faculté ou le service.
  6. L'employé payé par le biais de fonds de recherche et qui n'est pas rappelé pour du travail en présentiel est normalement rémunéré comme s'il donnait sa prestation habituelle de travail. S'il ne peut exercer son travail à temps complet, il peut être affecté à d'autres tâches compatibles avec ses compétences (exemples : revue bibliographique, rédaction de rapports, analyse de données, aide l’enseignement à distance). Si le besoin n'existe plus et que l'employé ne peut être affecté à d'autres tâches pour lesquelles il serait qualifié, le gestionnaire peut mettre fin au contrat. Si la fin du contrat était déjà prévue, celle-ci peut être effectuée. Dans tous les cas, la décision de mettre fin au contrat doit être entérinée par la faculté.
  7. La situation de l'employé occasionnel, qui effectue des tâches spécifiques en fonction d'une prestation pour une période déterminée, est évaluée au cas par cas par son supérieur immédiat. S'il doit effectuer les tâches prévues à son contrat, ce dernier peut être reconduit. Si l’employé peut être affecté à d'autres tâches, une nouvelle demande de rémunération est faite pour ce nouveau travail. Sinon, son contrat prend fin jusqu'à ce que la situation soit revenue à la normale.
  8. Si un employé doit encourir des dépenses exceptionnelles pour son télétravail, celles-ci peuvent être remboursées, à la condition qu'elles aient été approuvées au préalable par son supérieur immédiat.
  9. L'assurance collective est traitée en conformité avec le contrat de notre assureur.
  10. Le Service des ressources humaines est mandaté pour convenir avec les partenaires syndicaux d’ajustements à certains articles des conventions collectives afin, par exemple, de reporter les vacances et les banques associées, de surseoir aux périodes de probation et d’essai, de limiter les mouvements internes et de suspendre certains autres délais prescrits en temps normal. Il est également mandaté pour mettre en place les processus administratifs permettant d'actualiser les présentes mesures.

    Les membres du personnel sont invités à consulter l’information complémentaire sous forme de questions-réponses sur le site du Service des ressources humaines (mises à jour en continu). Ils peuvent également transmettre leurs questions et préoccupations à leur personne supérieure immédiate. 

    Les gestionnaires peuvent consulter la rubrique qui leur est dédiée ainsi que la conseillère ou le conseiller en gestion des ressources humaines attitré à leur unité administrative. 

    En terminant, nous réitérons notre reconnaissance à l’ensemble des membres du personnel de l’UdeS pour leur mobilisation, leur solidarité et leur incroyable capacité d’adaptation.  Aussi, nous tenons à vous assurer de notre souci de bienveillance envers chacune et chacun d’entre vous en cette période exceptionnelle.