Symptômes, surveillance de symptômes, maladie et conditions particulières - COVID-19

Cette page Web a été développée en complément au site institutionnel Coronavirus afin d'y traiter de façon plus détaillée de certains aspects liés à la gestion des ressources humaines.

Mise à jour en continu 
Dernière modification : 18 septembre 2020

Dépistage : Schéma d'aide à la décision

Symptômes, surveillance de symptômes, maladie

Je n’ai aucun symptôme. Je n’ai pas été identifié(e) par la santé publique comme personne contact d’un cas confirmé de COVID-19, mais j’ai peur d’avoir été exposé(e) étant donné que j’ai côtoyé une personne (collègue, étudiant, voisin, etc.) qui est en attente du résultat de son test de dépistage. Que faire?(2020-08-31)

La personne côtoyée qui présente des symptômes de la COVID-19, est sous investigation et en attente des résultats d’un test :

1) N’est PAS un contact domiciliaire (ex. : collègue) :

Si vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19, que vous n’avez pas été identifié(e) comme contact d’un cas confirmé de COVID-19 et que vous ne revenez pas d’un voyage à l’étranger, vous n’avez pas à vous isoler. Il est recommandé de respecter les mesures sanitaires générales de la santé publique et de surveiller vos symptômes.  

 2) Est un contact domiciliaire (ex. : membre de la famille vivant sous le même toit, colocataire) :

Voir la question-réponse suivante portant sur le contact domiciliaire.

Je n’ai aucun symptôme, mais un membre de ma famille vivant sous le même toit que moi (ou contact domiciliaire) présente des symptômes de la COVID-19 est sous investigation et en attente des résultats d’un test. Dois-je poursuivre ma prestation de travail? Qu’est-ce qui s’applique à ma situation? (2020-08-31)

CONTACT DOMICILIAIRE (enfant, personne conjointe, colocataire, etc.)

 
Durant la période d’attente du résultat du ou des tests de dépistage de votre contact domiciliaireSi test NÉGATIF de votre contact domiciliaireSi test POSITIF de votre contact domiciliaire
Symptômes présents chez votre contact domiciliaire1) Télétravail

2) Selon vos responsabilités familiales (à convenir avec votre gestionnaire) : possibilité de télétravail, congé pour responsabilités familiales ou autre congé
1) Travail en présentiel

2) Selon vos responsabilités familiales (à convenir avec votre gestionnaire) : possibilité de télétravail, congé pour responsabilités familiales ou autre congé
Si la santé publique vous identifie comme personne contact d’un cas confirmé : Suivez les consignes de la santé publique et passez le test de dépistage. Voyez notre section «Contact d’un cas confirmé de COVID-19» pour la procédure RH à l’UdeS.

2) Si la santé publique ne vous identifie pas comme contact d’un cas confirmé : Continuez à suivre les mesures sanitaires générales de la santé publique et à surveiller vos symptômes.
Aucun symptôme présent chez votre contact domiciliaire, mais ce dernier a été identifié comme contact d’un cas confirmé de COVID-19 (ex. : votre enfant asymptomatique doit se faire tester parce qu’il y a un cas confirmé à sa garderie). À noter que cette personne (contact) doit rester en isolement pour la durée spécifiée par la santé publique.1) Maintien du travail en présentiel

2) Selon vos responsabilités familiales (à convenir avec votre gestionnaire) : possibilité de télétravail, congé pour responsabilités familiales ou autre congé
1) Travail en présentiel

2) Selon vos responsabilités familiales pendant la période d’isolement du membre de votre famille (à convenir avec votre gestionnaire) : possibilité de télétravail,

congé pour responsabilités familiales ou autre congé
Si la santé publique vous identifie comme personne contact d’un cas confirmé : Suivez les consignes de la santé publique passez le test de dépistage. Voyez notre section «Contact d’un cas confirmé de COVID-19» pour la procédure RH à l’UdeS.

Je présente un ou des symptômes associés au coronavirus. Dois-je passer un test de dépistage? Dans l’attente des résultats de mon test de dépistage, dois-je poursuivre ma prestation de travail? Qu’est-ce qui s’applique à ma situation? (2020-09-04, 11h15)

Si vous présentez un ou des symptômes associés au coronavirus, veuillez faire les démarches auprès du milieu de la santé pour obtenir une recommandation sur la marche à suivre, selon votre condition médicale.

Références pour vos démarches :

S’il vous est recommandé de passer un test de dépistage, vous avez l’obligation de vous placer en isolement et de faire les démarches nécessaires.

  1. Présentez-vous dans les meilleurs délais à un centre de dépistage.
  2. Restez en isolement selon les consignes de la santé publique et attendez patiemment le résultat du test de dépistage, même si votre état s’améliore ou que les symptômes disparaissent. À moins d’avis contraire de la santé publique, les autres personnes vivant sous le même toit que vous devraient rester en isolement à ce moment. 
  3. Remplissez le https://www.usherbrooke.ca/coronavirus/symptomes-et-precautions/formulaire-de-declaration-covid-19/formulaire institutionnel de déclaration COVID-19 destiné à tout membre de la communauté universitaire présentant un ou des symptômes ou ayant été en contact avec une personne infectée.
  4. Communiquez avec votre personne supérieure immédiate. En ce qui a trait à votre prestation de travail, voir dans le tableau ci-dessous les mesures qui peuvent s’appliquer à votre situation.
MEMBRE DU PERSONNELDurant la période d’attente du résultat de votre test de dépistageSi votre test est NÉGATIFSi votre test est POSITIF
J’ai des symptômes invalidants (incapacité de travailler)Absence maladie*Absence maladie*Absence maladie*
J’ai des symptômes NON invalidants (apte au travail)1) Télétravail
2) Si télétravail pas possible : communiquez avec info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca
Suivant l’autorisation de la santé publique : Retour au travail en présentiel1) Télétravail
2) Si télétravail pas possible : absence maladie*

*Si une absence maladie s’avère nécessaire et qu’elle dure plus de trois journées consécutives, veuillez communiquer avec la Section développement et santé organisationnels du Service des ressources humaines à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca.

J’ai été identifié(e) par la santé publique comme contact d’un cas confirmé de COVID-19. Qu’est-ce qui s’applique à ma situation? (2020-08-31)

  1. Suivez les consignes de la santé publique et présentez-vous à un centre de dépistage.
  2. Remplissez le formulaire institutionnel de déclaration COVID-19 destiné à tout membre de la communauté universitaire présentant un ou des symptômes ou ayant été en contact avec une personne infectée.
  3. Communiquez avec votre personne supérieure immédiate. En ce qui a trait à votre prestation de travail, voir dans le tableau ci-dessous les mesures qui peuvent s’appliquer à votre situation.
MEMBRE DU PERSONNEL identifié par la santé publique comme contact d’un cas confirmé de COVID-19 Durant la période d’attente du résultat de VOTRE test de dépistageSi votre test est NÉGATIFSi votre test est POSITIF
J’ai des symptômes invalidants (incapacité de travailler)Absence maladie*Absence maladie*Absence maladie*
J’ai des symptômes NON invalidants (apte au travail)1) Télétravail

2) Si télétravail pas possible : communiquez avec info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca
Suivant l’autorisation de la santé publique : Retour au travail en présentiel1) Télétravail

2) Si télétravail pas possible : absence maladie*
Je n’ai aucun symptôme (apte au travail)1) Télétravail

2) Si télétravail pas possible : communiquez avec info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca
Suivant l’autorisation de la santé publique : Retour au travail en présentiel1) Télétravail

2) Si télétravail pas possible : absence maladie*

*Si une absence maladie s’avère nécessaire et qu’elle dure plus de trois journées consécutives, veuillez communiquer avec la Section développement et santé organisationnels du Service des ressources humaines à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca.

J’ai reçu un diagnostic de COVID-19. Qu’est-ce qui s’applique à ma situation? (2020-08-31)

  1. Suivez les instructions de la santé publique et du personnel soignant, le cas échéant.
  2. Veuillez déclarer votre résultat positif en remplissant le formulaire institutionnel de déclaration COVID-19.
  3. Communiquez avec votre personne supérieure immédiate. Voir dans le tableau ci-dessous les mesures qui peuvent s’appliquer à votre situation. Veuillez également communiquer avec la Section développement et santé organisationnels à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca pour une absence maladie de plus 3 journées consécutives.
  4. L’équipe de la santé publique, lors de son enquête épidémiologique, communiquera avec les autres personnes qui pourraient avoir eu avec vous des contacts pouvant poser des risques de transmission de la maladie et leur demandera de s’isoler et d’aller subir un test de dépistage.
  5. Il est à noter que la santé publique sollicitera la collaboration de la Coordination des mesures d’urgence de l’UdeS dans le cadre de l’enquête épidémiologique.
MEMBRE DU PERSONNEL ATTEINT DE COVID-19 
J’ai des symptômes invalidants (incapacité de travailler)Absence maladie
J’ai des symptômes NON invalidants (apte au travail)1) Télétravail

2) Si télétravail pas possible : absence maladie
Je n’ai aucun symptôme (apte au travail)1) Télétravail

2) Si télétravail pas possible : absence maladie

À propos du certificat médical : Selon les consignes gouvernementales, le Service des ressources humaines n’exige pas systématiquement de certificat médical. Veuillez toutefois écrire à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca pour connaître la procédure à suivre par rapport à votre situation (assurance collective ou non).

La Direction de la santé publique autorise la levée de l’isolement lorsque TOUS les critères suivants sont satisfaits :

  • Une période selon les consignes de la santé publique en fonction du nombre de jours écoulés depuis le début de la maladie dans sa phase aiguë;
  • Une absence de symptômes aigus depuis 24 heures (excluant une toux résiduelle qui peut persister);
  • Une absence de fièvre depuis 48 heures (sans prise d’antipyrétiques).

Puisque le réseau de la santé ne pourrait attester la satisfaction des critères mentionnés plus haut, un certificat médical ne sera pas exigé pour un retour au travail en présentiel.

Réf. CNESST : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/coronavirus.aspx

Je participe à l’assurance collective de l’UdeS. Si j'effectue un voyage à l'étranger, est-ce que l’assureur a des consignes ou des restrictions particulières au niveau de l’assurance-voyage dans le contexte de la COVID-19? (2020-07-08 - 9h40)

Nous vous invitons à consulter le site Internet de l’assureur pour prendre connaissance de ses indications spécifiques au contexte de la COVID-19. Voyez entre autres la FAQ sur l’assurance-voyage au bas de cette page : https://www.desjardinsassurancevie.com/fr/covid-19/assurance-collective-adherents.

Important :

J’ai une condition de santé particulière (ex : immunosupprimé, maladie chronique). Est-ce que des mesures particulières s’appliquent à ma situation pour le retour au travail en présentiel? (2020-05-01 – 17h20)

Les personnes plus à risque de développer une maladie sévère à la suite d’une infection par le virus de la COVID-19 sont les personnes immunosupprimées, les personnes atteintes de maladies chroniques et celles âgées de plus de 70 ans.

En vue du retour au travail en présentiel annoncé pour votre unité administrative, veuillez communiquer avec la Section développement et santé organisationnels du Service des ressources humaines à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca. En fonction de votre condition médicale, de votre milieu de travail et des orientations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le Service des ressources vous indiquera les mesures et/ou les accommodements applicables.

Réf. INSPQ :

Je suis en santé, mais un membre de ma famille est immunosupprimé ou a une maladie chronique. Puis-je revenir au travail en présentiel? (2020-06-10)

L’information qui suit a été validée auprès de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Pour le retour au travail en présentiel d’une employé ou d’un employé dont un membre de la famille a une maladie chronique ou est immunosupprimé, il n’y a pas de mesures supplémentaires autres que les consignes sociosanitaires en vigueur. De plus, les informations reçues sont à l’effet qu’il est de la responsabilité de l’employé, lors de son retour à domicile, de bien se laver les mains, de prendre un bain ou une douche et de changer de vêtements.

Au besoin, veuillez communiquer avec la Section développement et santé organisationnels du Service des ressources humaines à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca.

Vous vivez de l’inquiétude? Sur le site Web du gouvernement du Québec, consultez les informations et les ressources présentées à la page Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à la COVID‑19.

Grossesse/allaitement

Je suis enceinte ou j’allaite. Est-ce que des mesures particulières s’appliquent à ma situation pour le retour au travail en présentiel? (2020-05-12 – 16h20)

Le Programme pour une maternité sans danger (PMSD) reste en vigueur et a été adapté aux enjeux de la COVID-19, avec notamment des précautions de manière à éliminer les contacts rapprochés (moins de 2 mètres) auprès de la clientèle ou des collègues de travail. Les autres adaptations apportées au programme visent essentiellement les travailleuses enceintes du milieu de la santé (hôpitaux, cliniques, etc.) et ne s’appliquent donc pas, sauf exception, au contexte de travail à l’Université de Sherbrooke.  

À consulter :

Vous avez des questions ou des préoccupations? En fonction de votre condition, de votre milieu travail et des orientations de l'INSPQ, le Service des ressources pourra vous éclairer sur les mesures et/ou les accommodements applicables, s’il y a lieu. Veuillez communiquer avec la Section développement et santé organisationnels à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca.

Ma conjointe est enceinte. Est-ce que des mesures particulières s'appliquent dans ma situation? (2020-07-08)

D’abord, précisons que, pour les femmes enceintes, les mesures de prévention décrites sur le site gouvernemental à la section Consignes sanitaires pour tous s’appliquent comme pour la population générale.

Pour le travail en présentiel d’un membre du personnel dont la conjointe est enceinte, il n’y a pas de mesures supplémentaires autres que les consignes sociosanitaires en vigueur.

Pour plus d’information sur la grossesse dans le contexte de la COVID-19, nous vous invitons à consulter ces pages :

Au besoin, veuillez communiquer avec la Section développement et santé organisationnels du Service des ressources humaines à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca.

Vous vivez de l’inquiétude? Sur le site Web du gouvernement du Québec, consultez les informations et les ressources présentées à la page Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à la COVID‑19.

Personnel âgé de 70 ans ou plus

Je suis âgé(e) de 70 ans ou plus. Est-ce que des mesures particulières s’appliquent à ma situation? (2020-07-08 – 16h05)

Il n’y a aucune règle stricte adoptée en contexte de pandémie de COVID-19 qui empêche formellement les personnes de 70 ans ou plus de travailler (pas de décret ni d’arrêté ministériel). Par contre, la santé publique a émis des recommandations à cet effet étant donné que les personnes âgées de 70 ans ou plus sont plus à risque de développer une maladie sévère à la suite d’une infection par le virus de la COVID-19. 

L’Université de Sherbrooke s’appuie sur les recommandations des autorités de la santé publique et recommande donc, jusqu’à nouvel ordre, la poursuite du télétravail pour l’ensemble de son personnel âgé de 70 ans ou plus, lorsque possible.