Guide de retour au travail en présentiel des membres du personnel - COVID-19

Ce guide s'adresse à l'ensemble des membres du personnel. Il a été développé en complément au Plan de rétablissement institutionnel relatif à la pandémie de COVID-19 afin d'y traiter de façon plus détaillée de certains aspects liés à la gestion des ressources humaines.

Mise à jour en continu 
Dernière modification : 7 mai 2020, 8 h 20

Étape 2 : Lors du retour au travail - Jour 1

1) Participer à l’instauration d’un milieu travail sécuritaire

Au-delà de la responsabilité de l’employeur d’assurer un environnement de travail sécuritaire, il est primordial que chaque personne se responsabilise pour le respect des mesures et des consignes établies, et ce, dès la première journée de son retour.

En plus de vous rassurer sur le plan de la sécurité, le respect des mesures et des consignes permettra également d’assurer un climat de travail adéquat dans le contexte du retour. Pour faciliter la mise en œuvre de ces consignes, nous vous invitons à vous reporter à la page «Rétablissement des activités» sur le site institutionnel Coronavirus.

2) Contribuer au maintien d’un climat de travail sain

La situation de crise a provoqué son lot d’émotions et de préoccupations auprès de l’ensemble des membres du personnel. Le retour au travail sera une période d’adaptation pour toutes et tous et demandera des ajustements. Cela suscitera possiblement d’autres réactions chez vous et vos collègues. Chaque individu a vécu et vit encore des enjeux qui lui sont propres dans la situation particulière de la pandémie (ex. : parents avec jeunes enfants, perte d’un être cher, proche aidant pour une personne vulnérable, etc.). Cela peut amener à vivre le retour au travail de manière très variée et a composé avec des contraintes différentes.

Dans ce contexte, tous les membres du personnel sont invités à faire preuve de souplesse et d’empathie les uns envers les autres. Bien que des tensions puissent être vécues dans le contexte du retour au travail, nous devrons tous être vigilant collectivement en regard du climat de travail et prendre conscience de notre responsabilité individuelle envers l’établissement d’un climat de travail sain.

Si certains indices vous laissent présager que vous pourriez bénéficier d’un accompagnement à travers cette nouvelle étape, n’hésitez pas à consulter les services de soutien mis à votre disposition (programme d’aide au personnel, pairs aidants, etc.).

3) Communiquer clairement ses besoins et ses préoccupations

Lors du retour, il est important que vous puissiez identifier et communiquer vos besoins et vos préoccupations à votre gestionnaire afin, qu’ensemble, vous puissiez rapidement identifier les actions ou les interventions à réaliser.

Exemples de besoins pouvant être communiqués :

  • Besoin de soutien dans la réalisation de tâches compte tenu des échéances et des priorités identifiées.
  • Nommer de manière cordiale les difficultés vécues dans le cadre de son travail et participer à la recherche de solutions.

Comportements-clés à cette étape

  • Faire preuve d’empathie envers soi-même.
  • Démontrer de la tolérance et de la bienveillance envers ses collègues.
  • Reprendre le contrôle sur les éléments pour lesquels vous avez du pouvoir dans votre travail (ex. : le respect des consignes, la réalisation des tâches, votre attitude, etc.)
  • Collaborer à la mise en œuvre des modalités permettant d’assurer les activités de votre unité administrative.
  • Nommer rapidement les préoccupations et, s’il y a lieu, travailler en collaboration avec votre gestionnaire pour résoudre les problématiques soulevées.
  • Consulter les services de soutien mis à votre disposition au besoin.