Guide pour gestionnaires PHASE 2 sur la planification et la gestion SUIVANT le retour au travail en présentiel - COVID-19

Ce guide a été développé en complément au Plan de rétablissement institutionnel relatif à la pandémie de COVID-19 afin d'y traiter de façon plus détaillée de certains aspects liés à la gestion des ressources humaines.

Le soutien aux changements face aux nouvelles réalités

Mise à jour en continu 
Dernière modification : 22 juillet 2020  

1) Susciter la réflexion et soutenir la créativité des équipes

L’expérience des dernières semaines peut avoir suscité des questionnements sur les façons de faire et amener les membres du personnel à voir les choses différemment. Le retour au travail en présentiel peut également confronter les équipes à des façons de faire qui doivent être remises en question ou tout simplement qui ne fonctionnent plus avec, notamment, l’application des mesures sociosanitaires. Cela peut engendrer des pertes significatives pour les personnes qui avaient des habitudes de travail bien ancrées.

Comment, dans ce contexte, amener les membres de votre équipe à se mobiliser pour revoir les façons de faire et développer de nouveaux réflexes? Cette situation peut ainsi devenir une occasion de faire progresser certains travaux, de repositionner d’autres projets ou encore de générer de la créativité au sein de votre équipe.

À ce moment, soyez vigilant face à l’effet de saturation que peut vivre votre équipe en lien avec le nombre et l’intensité des changements souhaités ou apportés. Il est important de doser ces changements et de les prioriser.

Face aux nouvelles contraintes que les personnes rencontreront sur leur chemin dans les semaines suivant le retour au travail en présentiel (ex. : temps nécessaire pour désinfecter certains outils de travail, contraintes en lien avec la distance physique à maintenir, etc.), les équipes seront appelées à trouver des solutions rapidement et à créer de nouvelles façons de faire. Cela doit permettre de sortir des sentiers battus et de réfléchir collectivement à des nouvelles possibilités. Il sera important de se donner de la latitude pour expérimenter de nouvelles façons de faire issues d’une analyse de la situation et en réponse à des besoins émergents. L’intention sera de développer la capacité collective à traverser une crise et à rebondir face à de nouvelles situations.

 Pistes d’intervention :

  • Bien identifier la problématique à résoudre à l’aide notamment des questions suivantes : Quoi? Qui? Quand? Comment? Avec qui? Pourquoi?
  • Établir l’échéancier et préciser les contraintes.
  • Soutenir la résolution de problèmes et la créativité en étant présent pour répondre aux questions des membres de son personnel, surtout si les questions les empêchent d’avancer.
  • Sélectionner les personnes importantes à associer à la recherche de solutions.
  • Soutenir l’expérimentation et la mise en œuvre de nouvelles façons de faire.

2) Pérenniser les changements et maintenir la souplesse

Certains changements ont pu être réalisés rapidement compte tenu de l’exigence de la situation et de la souplesse dont les équipes ont dû faire preuve en regard de leur fonctionnement habituel. Au-delà des changements précis qui ont été apportés, la capacité des équipes à mettre en place des changements rapides et l’agilité qu’elles ont développée seront possiblement des éléments importants à conserver dans les prochains mois.

Pour y parvenir, il est important que les équipes prennent conscience des mécanismes qui leur ont permis d’agir de la sorte. Vous pouvez les aider à prendre conscience de ces éléments notamment à l’aide d’ateliers post-mortem.

3) Réaliser des ateliers post-mortem

Il est important de prendre un temps d'arrêt avec votre équipe pour faire le point ainsi que pour identifier des pistes d'amélioration. Nous vous invitons à consulter notre rubrique «Proposition d'activité post-mortem».