Étudiants

Guilhem Aliaga

Guilhem Aliaga est actuellement étudiant à la double maîtrise en communication stratégique internationale à l'Université de Sherbrooke et l'Université catholique de Louvain. Son projet de recherche porte sur l'utilisation de la transmédialité dans les stratégies de communication des groupes ultranationalistes en France et au Québec.

Guilhem.aliaga@usherbrooke.ca

Sylvana Al Baba Douaihy

Sylvana Al Baba Douaihy est agente senior de planification de programme aux Services de Sécurité et d'enquêtes de Postes Canada. Elle est doctorante au Centre d'Études du Religieux Contemporain. Elle poursuit un doctorat en études du religieux contemporain à l'Université de Sherbrooke. Son sujet de thèse porte sur la loyauté citoyenne dans le discours de la guerre des Deux ans 1975-1976 au Liban : l'État survivrait-il aux appartenances multiples ? Sylvana détient un master en informatique (génie multimédia et réseaux).

Sylvana.Douaihy@USherbrooke.ca 

Audrey-Anne Blanchet

Audrey Anne détient un baccalauréat en études politiques appliquées, cheminement en politiques publiques. Elle poursuit actuellement une maîtrise en études politiques appliquées, cheminement en recherche appliquée (mémoire) à l'Université de Sherbrooke. Son projet de recherche porte sur les droits identitaires des femmes musulmanes au Québec et en France. Elle obtient la Bourse d'études supérieures du Canada (BESC M) Joseph-Armand Bombardier (2018-2019) ainsi que la Bourse à la maîtrise en recherche du FRQSC (2019-2020).

Audrey-Anne.Blanchet@USherbrooke.ca


Isabelle Bouchard

Isabelle Bouchard est présentement candidate à la maîtrise (type recherche) en Études politiques appliquées à l'Université de Sherbrooke. C'est au cours du baccalauréat en Études politiques appliquées qu'elle s'intéresse plus spécifiquement à la radicalisation, mais aussi à la communication politique. Son mémoire de maîtrise porte sur la couverture que les médias traditionnels écrits canadiens ont eu à propos du groupuscule La Meute, un groupe populiste, nationaliste et identitaire d'extrême droite présent au Canada.

Isabelle.Bouchard8@USherbrooke.ca


Farah Cader

Diplômée en communication politique et en science politique de l’UQAM, Farah étudie la stérilisation des femmes noires de Bahia au Brésil. Les nombreuses discriminations et interactions entre les divers acteurs intervenant dans la prise de décision de ces femmes sont au centre de ses intérêts. Depuis septembre 2015, Farah est inscrite au doctorat en études du religieux contemporain. Sa thèse porte sur l’impact du Candomblé dans la prise décisionnelle des femmes noires de Bahia d'avoir recours à la stérilisation depuis 1997.

Farah.Cader@USherbrooke.ca


Daniel Chevalier

Daniel Chevalier est doctorant depuis 2012 en études du religieux contemporain. Il est détenteur d’un Baccalauréat en sociologie de l’Université du Québec à Montréal, et d’une maîtrise en politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Il a coordonné le deuxième colloque pour jeunes chercheurs sur le religieux contemporain. Dans le cadre de sa thèse de doctorat, il travaille présentement sur le concept de violence religieuse, et d’y comprendre sa légitimité à partir du conservatisme moral des groupes religieux et ethno religieux. La spécialisation de ses analyses est habituellement dirigée vers la société américaine. Le titre provisoire de sa thèse de doctorat est La violence religieuse aux États-Unis : Les limites de la tolérance dans un État laïque et une société plurireligieuse.

Daniel.Chevalier@USherbrooke.ca

Pierre-Simon Cleary

Pierre-Simon Cleary est originaire de la communauté innue de Mashteuiatsh. Il est titulaire d'un baccalauréat multidisciplinaire en sciences des religions, diversités culturelles et théologie de l'Université Laval. Il complète actuellement un baccalauréat en droit à l'Université du Québec à Montréal et une maîtrise de type recherche en études du religieux contemporain à l'Université de Sherbrooke. Sa recherche porte sur le développement d'une échelle d'analyse des processus sociaux menant aux violences d'origines sectaires, sous la direction de Lorraine Derocher et la codirection de Claude Gélinas, Il travaille également comme auxiliaire de recherche en droit constitutionnel autochtone et comme parajuriste. Il vise l'assermentation du Barreau en 2021 pour développer sa pratique en contentieux administratif et constitutionnel.

Pierre-Simon.Cleary@USherbrooke.ca


Louis Georges Deschênes

Diplômé en histoire (histoire des religions), en théologie (littératures anciennes du Proche-Orient), en pédagogie de l’enseignement supérieur, Louis Georges étudie depuis de nombreuses années le concept de la compréhension du phénomène religieux dans un contexte de distanciation géographique, historique et culturelle. Sa thèse doctorale (Éducation) porte sur la compréhension du phénomène religieux en formation initiale à l’enseignement au primaire du programme québécois d’éthique et de culture religieuse.

Louis.Georges.Deschenes@USherbrooke.ca


Véronique Laprise

Véronique Laprise est doctorante en études du religieux contemporain. Récemment retraitée des Forces Canadiennes, elle a travaillé durant son service comme officier des finances et conseillère-analyste en sécurité. Véronique détient une maîtrise en Gestion Internationale (juillet 2015) de l’Université de Liverpool, Royaume-Uni. Sous la direction de Dr Robert MacDonald, architecte de l’environnement, son mémoire portait sur la gestion de la sécurité internationale : les comportements culturels dans l’environnement de travail et les risques associés. 

Véronique a un Baccalauréat en Sciences politiques (mai 2012), du Collège militaire royal du Canada. Supervisée par le Dr. Hassan-Yari et le Dr. Ali Dizboni, ses recherches ont porté sur l’intelligence culturelle dans l’analyse du renseignement et de la sécurité, et surtout à l’égard des politiques de sécurité publique dans la lutte anti-terroriste. Expérimentée dans le domaine de la sécurité et de la défense, la thèse de Véronique examinera le transnationalisme chez des mouvements religieux radicaux et la gestion des risques qui en émergent, en sécurité publique canadienne.

Veronique.Laprise@USherbrooke.ca

Chiara Mara-Bolduc

Chiara Mara-Bolduc est détentrice d'un baccalauréat en philosophie (UQÀM) et d'une maîtrise en sciences de l'information (Université de Montréal). Elle poursuit actuellement ses études au doctorat en philosophie pratique à l'Université de Sherbrooke. Son sujet de thèse porte sur les ex-converties à l'Islam ; autrement dit, sur les femmes qui se sont converties à l'Islam et qui ont quitté cette religion par la suite. Ses plus récentes collaborations et présentations portent sur les normes islamiques et la laïcité.

Chiara.Mara-Bolduc@USherbrooke.ca


Tania Mohsen

D'abord scolarisée dans le système éducatif français, Tania Mohsen passe le baccalauréat collégial en Littérature et Histoire de l'art au Québec, au Collège International Marie de France. Elle obtiendra son baccalauréat universitaire en Journalisme à l'Université Concordia et son certificat en Communication appliquée à l'Université de Montréal. Elle est présentement étudiante à la maîtrise en Communication à l'Université de Sherbrooke. Elle participe au volet médias de la Chaire UNESCO-PREV et son mémoire de maîtrise a pour thème l'étude du traitement médiatique des musulmans dans la presse québécoise au lendemain de l'attentat à la grande mosquée de Québec en janvier 2017. Elle reçoit en juin 2019 le prix Mahmood Eid décerné par l'Association Canadienne de Communication.

Tania.Mohsen@USherbrooke.ca


Tristan Rivard

Tristan Rivard est étudiant au doctorat en philosophie pratique à l'Université de Sherbrooke et à l'Université de Grenoble. Sa thèse porte sur les imaginaires sociaux de l'intelligence artificielle, ce qui situe ses intérêts au carrefour de l'anthropologie culturelle, de l'économie politique et de la philosophie de la technologie. Ses publications portent sur l'économie politique médiatique et numérique, l'impact d'Internet sur les stratégies politiques ainsi que les représentations politiques au sein de la science-fiction.

Tristan.Rivard@USherbrooke.ca


Alexandra Stankovich

Détentrice d'un baccalauréat en psychologie (Université de Montréal) et d'une maîtrise en éthique (UQAR), Alexandra pousuit son cheminement au doctorat en philosophie pratique (Université de Sherbrooke). Dans le cadre de sa recherche doctorale, basée sur une recherche entamée dans le cadre de son mémoire, elle s'intéresse à la marginalité de groupes minoritaires et au potentiel inclusif de leurs revendications. Elle soutient que les revendications alternatives, avancées par certains groupes marginaux, exercent une pression positive sur les normes (et les présupposés normatifs) et conduisent ainsi à une plus grande inclusion. Dans cette optique, la marginalité peut être considérée et étudiée comme une condition de résistance et d'action sur les normes du vivre-ensemble. D'autres engagements ponctuent son parcours, dont la participation au comité équité de la Société de Philosophie du Québec et au comité d'éthique de la recherche du Centre Intégré de Santé et de Services Sociaux du Bas-St-Laurent (CISSSBSL), en tant que membre substitut du public.

Alexandra.Stankovich@USherbrooke.ca