Traitements expérimentaux: Le futur dans le traitement des tumeurs cérébrales

De nouvelles stratégies sont présentement sous investigations pour les patients avec des tumeurs cérébrales malignes primaires. Puisque les astrocytomes sont plutôt chimiorésistants, de nouvelles avenues doivent être explorées. Une visée plus spécifique des cellules néoplasiques lors du traitement devrait diminuer les effets ressentis sur tout le corps. De nouvelles stratégies ont été développées, dont des agents ciblant les vaisseaux sanguins tumoraux, des agents moléculaires ciblant certains récepteurs des cellules tumorales et des agents immunologiques. L’acheminement adéquat de ces molécules au système nerveux central est maintenant possible grâce à différents véhicules dont les manipulations de la barrière hémato-encéphalique.

C’est une ère excitante pour les professionnels de la santé qui  traitent des patients avec tumeurs cérébrales et, bien entendu, pour les patients eux-mêmes. Les stratégies d’acheminement du système nerveux central et l’avancement thérapeutique nous amène vers des voies plus efficaces pour traiter ces lésions agressives ce qui sera que bénéfique pour les gens atteints de ces maladies.

Tableau 1

Système de classification simplifié pour les gliomes

GradeAstrocytomesOligodendrogliomes et Tumeurs mixtes
1Astrocytome pilocytique (souvent une lésion pédiatrique)Olidodendrogliome / Tumeur mixte
2Astrocytome de bas gradeOligodendrogliome anaplasique / tumeur mixte anaplasique
3Astrocytome anaplasique----------
4Glioblastome multiforme----------

Tableau 2

Symptômes des tumeurs cérébrales 

  • Déficit neurologique progressif : compression tumorale locale ou infiltration (68 %)
  • Augmentation de la pression intracrânienne (45 %)
  • Convulsion (15 % à 25 %)
  • ACV : vascularisation compromise par la compression tumorale ou la une hémorragie originant de la tumeur (moins de 10 %)