Présentation clinique

Les tumeurs cérébrales peuvent présenter deux types de signes et de symptômes : ceux en relation avec l’effet de la lésion sur le tissus avoisinant et ceux en relation avec l’augmentation de la pression intracrânienne. Les premiers sont directement reliées à la localisation de la tumeur dans le tissus cérébral et ont tendance à produire une diminution graduelle des fonctions neurologiques dans un domaine particulier (ex. : mémoire, jugement, langage, personnalité, champs visuels, fonctions motrices, fonctions sensorielles et plusieurs combinaisons de ces derniers). Les seconds sont un complexe non spécifique de signes et symptômes produits par l’augmentation de la pression dans le compartiment intracrânien. Cette augmentation de pression est causée par la lésion elle-même et l’oedème qu’elle produit. Ce complexe de symptomes peut se présenter sous forme de maux de tête, nausées, vomissements, vision double, vision embrouillée et, dans les stades avancés, par une altération de la conscience. Une convulsion peut aussi être le premier symptômes chez environ 15 à 25 % des patients. Bien que ce soit rare, un déficit neurologique subit, aux allures d’un accident cérébro-vasculaire (ACV), peut survenir en conséquence d’une hémorragie ou de la compression d’un vaisseau par la tumeur.