Les conférences Kaféfak et Denis-LeBel

La Faculté des sciences et le Regroupement des étudiants-chercheurs en sciences de l'Université de Sherbrooke (RECSUS) vous invitent à un après-midi mettant en vedette la recherche en sciences, le tout avec un bon café!

Tout d'abord, le Kaféfak du RECSUS présente deux personnes qui vulgariseront leur sujet de mémoire ou de thèse en 20 minutes chacun.

Par la suite, les Conférences Denis-LeBel de la Faculté des sciences invitent Guillaume Bélanger, professeur en chimie et Michel Pioro-Ladrière, professeur en physique, à présenter chacun leurs avancées de recherche en 30 minutes.

Enfin, tous sont invités à discuter informellement lors d'un 5 à 7.

Date : 8 novembre 2017

Heure : Dès 14 h 00 (voir l'horaire et les résumés ci-dessous)

Lieux :  D7-2022 (Kaféfak et Conférences Denis-LeBel) et Atrium (5 à 7)

Public : Toute la communauté de la Faculté des sciences

Coût : Vos consommations au 5 à 7

Il n'est pas nécessaire de s'inscrire pour assister aux conférences. Il est aussi à noter que le personnel n'est pas libéré pour participer à la demi-journée, mais qu'il peut choisir de le faire sur son temps personnel.


Information à venir. 


Le titre de ces conférences est un hommage au professeur Denis LeBel, vice-doyen à la recherche à la Faculté des sciences de 2001 à 2009, qui est l'instigateur des premières conférences facultaires.

Guillaume Bélanger

Squelettes, cascades, alcaloïdes : synthèse organique ou télé-réalité moléculaire! 

Biographie

Le Professeur Guillaume Bélanger a obtenu son doctorat en chimie de l’Université de Sherbrooke en 1999 sous la supervision du professeur Pierre Deslongchamps. Son sujet de thèse est le développement d’une approche vers la synthèse totale de l’aphidicoline, un stéroïde, par voie de Diels‐Alder transannulaire. Il a poursuivi ses études par un stage postdoctoral de deux ans à l’Université de Californie à Irvine portant sur la synthèse de produits naturels de type alcaloïdes sous la supervision du professeur Larry Overman. Il a joint le Département de chimie de la Faculté des sciences comme professeur adjoint. Il a été promu au rang d’agrégé en 2006 puis au rang de titulaire en 2012. Il occupe les fonctions de directeur adjoint aux dossiers académiques depuis sept ans et est président du Comité des études supérieures en chimie. Au cours de sa carrière, le professeur Bélanger a supervisé les travaux de recherche de plus d’une vingtaine d’étudiants de 2e et 3e cycles, soit en maitrise recherche et en thèse. Ses recherches portent sur la synthèse de composés naturels complexes d’intérêt biologique par l’élaboration de nouvelles approches impliquant des réactions séquentielles multiples et parfaitement contrôlées en un seul pot réactionnel. Il mène également des travaux en chimie médicinale en collaboration avec des chercheurs en médecine et en pharmacologie. Passionné pour l’enseignement, ses qualités de pédagogues ont été reconnues par le prix « Reconnaissance de la qualité de l’enseignement » 2011, et par le Prix Marcel‐Bastin de la Faculté de médecine et sciences de la santé en 2015.

Michel Pioro-Ladrière

Les bits quantiques semiconducteurs : Fabriquer l’ordinateur du futur avec les technologies d’aujourd’hui.

Grâce à une augmentation continue et spectaculaire de la vitesse, de la puissance et de la polyvalence, les ordinateurs sont devenus un outil fondamental et habilitant en science et ingénierie. Certains problèmes cruciaux de pertinence économique, stratégique et sociétale ne seront cependant jamais résolus avec l'informatique traditionnelle. L'informatique quantique promet d'accélérer les découvertes en obtenant des solutions à ces problèmes. Un ordinateur quantique aurait une large applicabilité, de la conception de nouveaux médicaments et l'optimisation de la distribution d'énergie à la rupture de code cryptographique efficace. Le conférencier fera un survol des technologies quantiques et présentera une architecture prometteuse pour l’ordinateur quantique, basée sur les composants trouvés dans les micropuces d’aujourd’hui. 

Biographie

Michel Pioro-Ladrière mène le premier programme de recherche au Canada sur les qubits de spin dans le silicium, une avenue prometteuse pour accélérer la réalisation de l’ordinateur quantique. Son leadership a été crucial dans l’obtention par l’Université de Sherbrooke au Fond d’Excellence en Recherche Apogée Canada d’une subvention majeure pour la stratégie de recherche  « De la science quantique aux technologies quantiques ». 

Michel Pioro-Ladrière occupe des postes de premier plan et joue des rôles importants dans des institutions telles l’Institut quantique, l’Institut Canadien Recherches Avancées, le Sandia National Laboratories (États-Unis) et l’Unité Mixte Internationale – Laboratoire Nanotechnologies & Nanosystèmes (Centre National de la Recherche Scientifique, France).

Michel Pioro-Ladrière a reçu le Prix Chanoine Langevin, le Prix du mérite exceptionnel du Conseil National de Recherche du Canada, la médaille Fernand Séguin et le prix de la meilleure thèse de doctorat en sciences à l'Université de Sherbrooke.

Les réalisations et les contributions de Michel Pioro-Ladrière ont été rapportées dans plus de 50 publications dans des revues prestigieuses, dont Nature Physics, Nature Nanotechnology, Nature Communication, Physical Rewiew Letters, Applied Physics Letters et Nanoletters. Il est également le principal inventeur de trois brevets.