DOMUS - Recherche en domotique et en informatique mobile

Thèmes de recherche

  • Assistance cognitive
  • Télé-vigilance
  • Habitats intelligents
  • Personnalisation
  • Services personnalisés géo-référencés.

Problématique

Le laboratoire de recherche DOMUS se concentre sur l’étude de l’informatique diffuse et de l’informatique mobile. Ses objectifs sont

  1. mettre en place les fondements théoriques, logiciels et matériels pour la conception et la réalisation de services mobiles et diffus.
  2. concevoir et implémenter une architecture logicielle pour la réalisation de services mobiles personnalisés, géo-référencés et répartis capables de se déployer dans des environnements diffus.
  3. développer et expérimenter des prototypes novateurs en grandeur nature d’environnements diffus et d’applications mobiles.
  4. favoriser l’étude multidisciplinaire des environnements diffus par la réalisation d’artefacts pour mieux comprendre les impacts de l’informatique diffuse et de l’informatique mobile sur la vie quotidienne et la société.

Les principaux domaines d'applications sont la santé, l’éducation, la protection civile et le tourisme. Parmi les projets en cours, mentionnons la télé-vigilance et l’assistance cognitive aux personnes souffrant de démences de type Alzheimer, de schizophrénie ou de d’autres déficits cognitifs. Cette assistance est dispensée à travers la réalisation d’habitats intelligents et d’applications mobiles

Membres

  • Bessam Abdulrazak, Dép. d'informatique, Faculté des sciences, UdeS
  • Sylvain Giroux, Dép. d'informatique, Faculté des sciences, UdeS
  • Philippe Mabilleau, Dép. de génie électrique et de génie informatique, Faculté de génie, UdeS
  • Hélène Pigot, Dép. d'informatique, Faculté des sciences, UdeS

Collaborateurs

  • Marie Beaulieu, Dép. de service social, Faculté des lettres et sciences humaines, UdeS
  • Yves Lachapelle, UQTR
  • Tatjana Leblanc, École de design industriel, Université de Montréal
  • Bernard Lefebvre, UQAM
  • Dany Lussier-Desrochers, UQTR
  • Vincent Rialle, TMC/IMAG, Université Joseph-Fourrier, Grenoble (France)
  • Emmanuel Stip, Centre de recherche Fernand-Séguin, Université de Montréal
  • Centre de réadaptation de l’Estrie