Richard Blouin

Secrétaire de faculté
Professeur titulaire

Coordonnées

Courriel : Richard.Blouin@USherbrooke.ca
Téléphone : 819 821-8000, poste 63013
Télécopieur : 819 821-7921
Local : D3-1050-1

Formation

B. Sc. Biologie médicale, UQTR (1985)
Ph. D. Biologie cellulaire et moléculaire, Université Laval  (1991)

Postdoctorat, Samuel Lunenfeld Research Institute, Toronto (1991-1992)

Thèmes de recherche

Biologie cellulaire et moléculaire des mécanismes de contrôle de la croissance, de la différenciation et de l’apoptose des cellules animales.

Recherches actuelles

La croissance, la différenciation et la mort programmée des cellules animales sont des processus physiologiques régulés en réponse à une gamme diversifiée de signaux extracellulaires. L’orchestration de la réponse engendrée par ces signaux est en partie imputable à l’existence dans la cellule d’un ensemble complexe de voies de signalisation dont la fonction est de permettre la transmission d’un signal jusqu’au noyau, où s’effectue la régulation de l’expression des gènes.

Les protéines kinases constituent les éléments centraux des cascades de transduction qui véhiculent les signaux à travers la cellule. L’une des voies de transduction la mieux caractérisée chez les mammifères est celle faisant intervenir les membres de la famille des "mitogen-activated protein kinases (MAPKs)". Cette cascade de transduction est constituée d’un module de trois protéines kinases différentes que l’on désigne les MAPKKKs, MAPKKs et MAPKs selon leur position dans le module.

Les projets de recherche réalisés dans notre laboratoire ont pour objectifs principaux d'apporter des éclaircissements sur la fonction de la protéine kinase DLK, une MAPKKK appartenant à la famille des « mixed lineage kinases (MLKs) ». Bien que DLK soit considérée aujourd’hui comme un activateur d’un sous-groupe de MAPKs dont la fonction est généralement associée à l’arrêt de la croissance cellulaire et/ou à l’apoptose, il n’existe encore aucune donnée expérimentale démontrant l’implication directe de cette protéine dans la régulation de l’un ou l’autre de ces processus biologiques. Grâce à des études de biologie cellulaire et moléculaire, notre équipe a pu mettre en évidence que cette protéine kinase pourrait potentiellement exercer une fonction importante dans le développement, la fonction et le maintien de nombreux organes et tissus. D'autres études de même nature ont aussi permis d’établir une corrélation entre l’expression de DLK et la régulation de la mort programmée des cellules. Nos projets en cours actuellement ont pour objectif de clarifier le rôle qu’exerce la protéine kinase DLK dans le contrôle de la différenciation et de l’apoptose des cellules de mammifères.

Publications

Publications de Richard Blouin