Nathalie Beaudoin

Professeure titulaire

Centre SÈVE

Coordonnées

Courriel : Nathalie.Beaudoin@USherbrooke.ca
Téléphone : 819 821-8000, poste 62060
Télécopieur : 819 821-8049
Local : D8-1077

Formation

B. Sc. Biologie, Université Laval (1990)
Ph. D. Molecular Biology and Genetics, University of Guelph (1996)

Postdoctorat, Institut des Sciences Végétales, CNRS, France (1996-1999)
Postdoctorat, Centre de Foresterie des Laurentides, Québec (2000-2001)

Thèmes de recherche

• Biologie et génétique moléculaire des plantes
• Analyse de la mort cellulaire programmée chez Arabidopsis thaliana.

Recherches actuelles

La mort cellulaire programmée (MCP) est un phénomène physiologique existant chez tous les organismes multicellulaires. Elle est nécessaire pour éliminer des cellules superflues pendant le développement et pour détruire des cellules malades ou endommagées.

Chez les plantes, la MCP est activée pendant le développement et en réponse à différents stress biotiques et abiotiques. Cependant, les différentes voies de signalisation menant à la MCP sont encore très mal définies. Nous utilisons une approche génétique et une approche moléculaire pour identifier des éléments impliqués dans la/les cascade/s de signalisation menant à la MCP chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. L’approche génétique vise à identifier de nouveaux mutants affectés dans la signalisation de la MCP. Il s’agit de mutagéniser des lignées transgéniques qui expriment la luciférase sous le contrôle du promoteur d’un gène induit spécifiquement pendant la MCP et de rechercher des mutants dont l’expression de la luciférase est augmentée ou réduite pendant l’induction de la MCP par rapport à la lignée d’origine. Une approche moléculaire (expression différentielle) est également utilisée pour identifier des gènes dont l’expression est induite ou réprimée lors de l’induction de la MCP. L’importance des hormones végétales sera aussi évaluée en étudiant l’induction de la MCP chez différents mutants hormonaux.

D’un point de vue pratique, ces connaissances pourraient être appliquées au développement de nouvelles stratégies agricoles. Par exemple, des modifications du contrôle de la MCP chez les plantes permettraient d’améliorer la résistance aux agents pathogènes en réduisant le développement des symptômes de maladie. De plus, la qualité et la durée d’entreposage des récoltes (légumes, fruits, céréales, …) pourraient être prolongées en inhibant la MCP pendant le processus de sénescence.

Publications

Autres publications

Duval I, Beaudoin N. Transcriptional profiling in response to inhibition of cellulose synthesis by thaxtomin A and isoxaben in Arabidopsis thaliana suspension cells. Plant Cell Reports, sous presse.

Beaulieu C, Goyer C, Beaudoin N. 2008. Interaction between pathogenic streptomycetes and plants: the roles of thaxtomins, In Plant-Microbe Interactions, E. Ait-Barka et C. Clément (eds.), Global Research Network, pp. 117-133.

Nicole M-C, Hamel L-P, Morency M-J, Beaudoin N, Ellis BE, Séguin A. 2006 MAP-ping genomic organization and organ-specific expression profiles of poplar MAP kinases and MAP kinase kinasesBMC Genomics, 7:223