Foire aux questions

Vous trouverez ici des réponses aux questions qui nous sont adressées fréquemment. Si vous ne trouvez pas la réponse que vous recherchez, n’hésitez pas à nous contacter :

Information générale


Quelle est la différence entre l'ancien programme de maîtrise de professionnalisation en écologie appliquée et la maîtrise en gestion systémique des milieux naturels?

La nouvelle maîtrise succède à des programmes à visée professionnelle qui ont été offerts pendant 15 ans au Département de biologie. Néanmoins, elle s’en distingue sur de nombreux points :

  • La formation est ancrée dans l’opérationnalisation du cadre conceptuel des systèmes socio-écologiques, en vue d’une résolution à long terme des problèmes de conservation des milieux naturels et de la biodiversité qui tiennent compte des besoins des populations humaines.
  • Le programme est innovant sur le plan pédagogique, conçu sous la forme d’un parcours progressif de professionnalisation; il est notamment axé sur le développement de l’ensemble des habiletés jugées essentielles dans la profession.
  • Un nouveau cheminement régulier est offert, sans mobilité internationale.


Quels sont les débouchés pour cette formation?

Comme il s’agit d’une nouvelle formation, il n’est pas encore possible d’en déterminer les débouchés de façon précise. On peut néanmoins se fier aux emplois occupés par les diplômées et diplômés des programmes professionnalisants qui ont précédé la maîtrise en gestion systémique des milieux naturels. Ceux-ci ont accédé à des postes qui, pour la plupart, ont pour point commun la gestion des milieux naturels. Ils travaillent pour des organismes non-gouvernementaux, la fonction publique provinciale et fédérale, les bureaux de services-conseils, etc. Sur 63 diplômées et diplômés québécois ayant répondu à nos questions en 2016 (sur un total de 117), 50 occupaient un emploi que 40 d'entre eux jugeaient lié à leur domaine. De plus, 5 avaient commencé un autre projet d’études et 8 étaient en recherche d’emploi. Les taux d'emploi (79 %) et d'emploi pertinent (63 %) étaient supérieurs à ceux de l'ensemble des diplômés québécois à la maîtrise en biologie (respectivement 60 % et 50 %), selon l'enquête provinciale Relance (2015).


En quoi ce programme se distingue-t-il des autres programmes professionnalisants de 2e cycle dans le domaine de l’environnement et du développement durable?

Notre programme est unique parce qu’il combine les caractéristiques suivantes :

  • Il vise spécifiquement l’utilisation durable des ressources naturelles renouvelables, la protection ainsi que la restauration de la biodiversité et des fonctions écosystémiques, parmi un ensemble de programmes plus généralistes en environnement.
  • Il englobe tous les types de milieux naturels (terrestres, aquatiques, marins) et propose un cadre conceptuel applicable à l’utilisation durable de tous les types de ressources (ligneuses, non-ligneuses, cynégétiques, halieutiques, etc.).
  • Il offre une formation pratique ancrée dans des connaissances scientifiques et méthodologiques solides, transférables dans des situations professionnelles variées.
  • Il est fortement axé sur la pratique (15 mois sur 21 mois du programme) et son équipe recherche l’excellence en matière de pédagogie.
  • Il s’adresse spécifiquement aux personnes qui ont une formation fondamentale en écologie.


Quelle est la capacité d'accueil de ce programme?

Le programme a une capacité d’accueil limitée à 20 places.

Les candidates et candidats sont sélectionnés sur la base de l’excellence du dossier scolaire, des lettres de recommandation, de l’expérience pertinente ainsi que de l’entrevue d’admission, le cas échéant.

Pour le cheminement international, notre partenaire mexicain peut accepter un maximum de 20 candidates et candidats incluant ceux de l'Université de Sherbrooke. Une parité doit être maintenue dans le nombre de personnes recrutées par l’UdeS et par ECOSUR.


Est-il possible de suivre des cours au Campus de Longueuil?

Le programme de maîtrise en gestion systémique des milieux naturels est offert à Sherbrooke seulement. Néanmoins, les personnes qui choisissent le double diplôme avec la maîtrise en environnement de l’UdeS peuvent faire leur formation en environnement au Campus de Longueuil, sous réserve des places disponibles.


Quels sont les frais de scolarité?

Les frais de scolarité varient en fonction de votre statut. Nous vous invitons à consulter le site Programmes et admission de l’Université afin de faire une estimation conforme à votre situation.

Veuillez noter que pour les étudiantes et étudiants internationaux ou pour les canadiens et résidents permanents non résidents du Québec, des frais supplémentaires sont exigés. 


Est-il possible de faire un doctorat après cette maîtrise?

Contrairement aux maîtrises de type recherche, ce programme n’a pas pour objectif de former des aspirants chercheurs. Néanmoins, il est possible d’être admis au doctorat si votre dossier répond aux exigences d’une directrice ou d’un directeur de thèse. Quelques-uns de nos diplômés ont d’ailleurs poursuivi leurs études au doctorat.


Est-il possible de débuter le programme au trimestre d'automne?

Non. Les admissions sont ouvertes pour l'hiver seulement afin de permettre à nos étudiantes et étudiants de réaliser leurs projets d’intervention au Canada au printemps et durant l’été, des saisons plus favorables à des projets touchant les milieux naturels.


Est-il possible de suivre le programme à temps partiel?

Non. Puisqu’il est conçu sous la forme d’un parcours progressif de professionnalisation, la nature des cours est distincte d’un programme conventionnel et nécessite de suivre une combinaison de cours précise à des moments déterminés par avance.

Admission


Quelle est la date limite pour déposer une demande d'admission?

La date limite est le 1er mai de chaque année. À cette date, votre dossier doit être complet. Les réponses sont transmises au plus tard le 1er juillet. Il est possible de faire une demande d’admission après cette date mais, comme le programme a une capacité d’accueil limitée, les demandes reçues à la date limite ont la priorité; veuillez vous informer auprès de la coordination du programme avant d’entamer une démarche tardive d’admission.


Quelles sont les disciplines ou les champs d’études pertinents?

Les formations de baccalauréat jugées les plus pertinentes sont les suivantes :

  • Écologie
  • Biologie
  • Aménagement forestier
  • Géographie environnementale ou physique
  • Sciences de l’environnement
  • Aménagement durable du territoire
  • Plusieurs autres, y compris un baccalauréat en sciences (B. Sc.) par cumul de certificats dans ces domaines


Je n'ai pas étudié au Canada. À quoi correspond un programme de 1er cycle universitaire?

Si vous êtes issu de la Communauté européenne, vous êtes admissible à cette maîtrise avec un diplôme de licence. Il en va de même pour les personnes détentrices d’une licence dans un système éducatif basé sur celui de la France (pays d’Afrique francophone, par exemple). Veuillez noter que l’expérience de travail pertinente à la gestion des milieux naturels, ou la réussite d’études supérieures (master) dans ce domaine, font partie des critères de sélection.

Los titulados latinoamericanos hispanohablantes detendrán por la mayoría un grado de licenciado/a.

Os lusófonos terão um bachelerado.


À quoi correspond une formation de base en écologie?

L’exigence d’une formation de base en écologie a pour objectif de nous assurer que vous maîtrisez les connaissances suffisantes pour bien réussir le programme; dans le cas contraire, nous vous invitons à acquérir ces connaissances avant de faire une demande d’admission. Néanmoins, si vous estimez répondre à la plupart des exigences présentées ici sans avoir la certitude d’y répondre exhaustivement, nous vous invitons à déposer une demande d’admission; un cours tutoral d’appoint pourrait vous être proposé. La formation de base en écologie jugée suffisante comporte 12 crédits de notions fondamentales en écologie (ou 180 heures dédiées ou l’équivalent acquis de manière transversale dans plusieurs cours). Elle porte sur les notions suivantes :

Biologie des organismes : facteurs biotiques et abiotiques qui limitent la répartition des espèces; stratégies d’histoire de vie; interactions intraspécifiques - compétition, coopération.

Biologie des populations : interactions interspécifiques - compétition, prédation, parasitisme, mutualisme, facilitation; paramètres populationnels; régulation populationnelle - facteurs intra et interspécifiques; abondances.

Biologie des communautés et écosystèmes : structure dans l’espace et dans le temps - biodiversité, succession, trajectoire; dynamique; rôle des relations interspécifiques, rôle des perturbations; flux de matière et d’énergie - production primaire, réseaux trophiques, cycle des nutriments (azote, carbone).

Techniques en écologie : avoir été familiarisé avec au moins quelques techniques utilisées pour le travail de terrain en écologie.


Est-ce qu'une moyenne inférieure à 2,7/4,3 est suffisante pour présenter une demande d'admission? Que faire si ma note est dans un autre système de notation?

De façon générale, nous vous invitons à faire une demande d'admission si votre moyenne cumulative est supérieure à la moyenne de votre groupe ou si vous avez reçu une mention équivalente ou supérieure à : « Assez bien ».


Quel est le niveau exigé aux tests de classement en langue seconde?

Anglais

Toutes les candidates ou candidats doivent obtenir le niveau 3 (intermédiaire) comme résultat au test de classement du Centre de langues de l’Université de Sherbrooke. Si vous détenez un classement TOEFL ITP d’au moins 460 points – dont 52 points en lecture –, vous pouvez fournir votre certificat et être exempté du test de classement aux fins d’admission.

Les personnes admises au cheminement régulier doivent être classées au niveau 4 (avancé), puisqu’elles ont l’obligation de s’inscrire à un cours à option de ce niveau – ou supérieur – dès le troisième trimestre du programme.

Espagnol

Pour être admis au cheminement international, il faut obtenir un résultat au test de classement correspondant au niveau 3 ou fournir la preuve d’un niveau équivalent (comme un certificat de niveau B2 du Cadre européen de référence sur les langues). Ce niveau vous permettra de suivre le cours ESP500 Espagnol en contexte spécifique offert au premier trimestre, puis d’aller suivre des cours en espagnol au Mexique dès le deuxième trimestre.

Français langue seconde

Les personnes n’ayant pas le français comme langue maternelle seront invitées à passer un test de classement en français si elles n’ont pas fait leurs études universitaires en français. Ce test permettra de nous assurer qu’elles détiennent une connaissance de la langue française parlée et écrite suffisante pour suivre des cours universitaires, y participer efficacement et contribuer à la rédaction des travaux qui s'y rapportent.

Selon le cheminement auquel elles postulent, ces personnes devront détenir un niveau 103 ou 104 à l’écrit ainsi qu'un niveau 060 ou 071 à l’oral.

Entrevues linguistiques

Dans tous les cas, de courtes entrevues dans la langue seconde seront effectuées par le personnel du Centre de langues pour valider le niveau obtenu au test de classement et pour vérifier spécifiquement le niveau de production orale dans cette langue.


Est-ce nécessaire de fournir des relevés de notes officiels?

Si vous étudiez ou avez étudié au Québec, au Canada ou aux États-Unis, vous devez fournir vos relevés de notes officiels. Votre université doit les faire parvenir directement au Bureau de la registraire de l'Université de Sherbrooke. Puisque cette démarche peut prendre un certain temps, il est possible de faire d'abord parvenir une copie de votre relevé de notes avec votre demande d'admission puis d'entamer les démarches nécessaires pour la transmission du relevé officiel par votre université. Cependant, aucune offre d’admission ne sera faite sans que le relevé de notes officiel ne soit disponible au dossier.

Si vous étudiez ou avez étudié dans un autre pays, vous devez fournir des copies numérisées des relevés de toutes vos sessions ou années universitaires et de votre diplôme. Si vous êtes admis, vous devrez présenter vos documents originaux à votre arrivée à Sherbrooke.


Quel est le délai pour la convocation à une entrevue d'admission?

Vous recevrez un courriel au plus tard le 20 mai. Les entrevues se dérouleront entre le 20 mai et le 10 juin.


Que faire si je ne suis pas au Québec pendant la période des entrevues?

Dès que vous avez fait votre demande d’admission, informez-nous par courriel de vos contraintes afin que nous prenions les mesures nécessaires. Des entrevues en ligne sont parmi nos options possibles.


Quand sera-t-il possible de savoir si ma candidature a été retenue?

La décision vous sera communiquée au plus tard le 1er juillet. 


Projets en milieu de pratique


Dans quels pays pourrais-je aller faire un projet d’intervention international?

Présentement, nos partenaires sont des organisations de l'Argentine, du Brésil, du Chili, du Guatemala, du Guyana, du Maroc, du Mexique et du Paraguay.


Est-il possible de faire son projet avec d'autres organisations que celles qui sont partenaires du programme?

Pour l’instant, nous envisageons de limiter les projets à nos collaborations avec des partenaires externes de longue date. Jusqu’à maintenant, cela nous a permis d'assurer à nos étudiantes et étudiants une qualité optimale d'expériences d’apprentissage. Cette orientation pourrait éventuellement être différente pour le cheminement régulier du nouveau programme; elle sera précisée pendant la mise en œuvre du nouveau programme.


Comment se fait le choix du projet d’expertise et du projet d’intervention?

Les organisations partenaires ciblent des problèmes de conservation des milieux naturels à résoudre. Les étudiantes et étudiants doivent choisir leur projet d’expertise (3e trimestre) parmi ces propositions. L'attribution finale des projets est effectuée par la direction du programme. Pour sa part, le projet d’intervention à réaliser dans le milieu de pratique découle directement des solutions ou des recommandations qui seront issues du projet d’expertise. Ces projets sont l’occasion d’être en contact sur une longue période avec un milieu de pratique.


Est-ce que le séjour en milieu de pratique est rémunéré?

La plupart de nos partenaires internationaux n’ont pas de ressources pour financer la rémunération. Toutefois, les bourses de mobilité sont très généreuses et compensent partiellement l’absence de salaire. Par ailleurs, certains partenaires offrent des bénéfices non financiers comme un lieu de résidence ou du transport. En outre, vous êtes inscrit comme étudiant ou étudiante à temps plein pendant toutes vos études, ce qui vous donne droit en permanence à l’aide financière aux études (pour les personnes résidentes du Québec).

Au Canada, les séjours en milieu de pratique sont rémunérés ou non, selon les cas. La direction du programme utilise diverses stratégies pour s’assurer que la question financière n’est pas une limite à la participation des étudiantes et des étudiants aux activités d’apprentissage qui correspondent à leurs aspirations professionnelles.