Le sucre d'érable

Une récente étude américaine révèle que le sucre provenant de l’érable aurait des propriétés thérapeutiques exceptionnelles. La recherche effectuée par Navindra Seeram de l’Université du Rhode Island indique que les produits d’érable :

  • ont des propriétés antioxydantes et antibactériennes,
  • aident à stimuler le relâchement d’insuline dans le corps, bénéfique aux diabétiques,
  • limitent la prolifération de cellules cancéreuses de la prostate, des poumons et, dans une moindre mesure, du sein, du colon et du cerveau.

Vous aimerez le sucre d’érable, car…

  • Comme aliment antioxydant, il serait plus performant que le bleuet, le brocoli, la tomate et la carotte
  • Il remplace très bien les autres types de sucre : le sucre raffiné, la cassonade, le sirop de maïs

Les techniques ancestrales

À l'approche du printemps, les Amérindiens entaillaient les arbres de biais avec leur tomahawk et recueillaient le liquide sucré dans un récipient d'écorce de bouleau qu'ils déposaient sur la neige au pied de l'arbre. Pour obtenir un sirop épais, ils faisaient bouillir la sève dans des chaudrons d'argile en la chauffant avec des pierres qu’ils déposaient dans un feu, puis dans la sève. Les colons débarquant sur le continent ont rapidement adopté cette coutume, qui s’est ensuite transmise de génération en génération et s'est modifiée pour devenir notre traditionnelle cabane à sucre. 

Mangez du sucre, mais mangez-en du bon 

Le sucre d’érable contient bon nombre de vitamines, minéraux (manganèse, calcium, potassium, fer, zinc, magnésium) et autres composés bienfaisants. Et bonne nouvelle pour les becs sucrés : il serait l’un des agents sucrants les moins caloriques si on le compare au sucre brun, au miel, au sirop de table…

Avec la saison des sucres qui frappe à notre porte, n’hésitez surtout pas à utiliser les produits de l’érable dans vos recettes comme substitut.

Vive les produits du Québec!

Source