Le quinoa

Cultivé au Pérou, en Équateur et en Bolivie, le quinoa était la base de l’alimentation des Incas. Selon les historiens, dix millions d’Incas ont pu survivre grâce aux propriétés nutritives des graines de cette plante herbacée. Elle contient une forte teneur en protéines qui renferment les acides aminés essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. Le quinoa possède des acides aminés soufrés, ce qui est rare dans les protéines végétales.

Le terme quinoa provient du quechua, langue parlée par les Incas.

Vous aimerez le quinoa, car il...

  • est faible en sodium ;
  • ne contient pas de gluten ;
  • est une excellente source de fer, de magnésium, de phosphore, de potassium et contient presque toutes les vitamines du groupe B ;
  • combat la fatigue ;
  • renforce l’organisme (c’est une des seules graines qui renferme les huit acides aminés essentiels ;
  • permet aux gens affaiblis par une mauvaise alimentation de retrouver la forme et d’augmenter leur endurance ;
  • permet de trouver des bénéfices réels lorsqu’on en consomme trois ou quatre fois par semaine (ces bénéfices sont font davantage ressentir lorsque l’on souffre d’anémie ou d’intolérance au gluten) ;
  • présente une teneur en protéines végétales très élevée (14-15%), supérieure à celle des autres céréales ;
  • contient moins de glucides que les autres céréales.

Précautions

  • Il faut toujours rincer plusieurs fois le quinoa avant de les utiliser pour enlever les résidus de saponin, un insecticide naturel.

Comment le consommer

Le quinoa est un substitut du riz, du boulgour ou de la semoule de blé dans les taboulés. Pour le consommer, il faut le cuire dans deux fois son volume d’eau pendant environ dix minutes ou jusqu’à ce que la graine devient claire et que le germe tourne vers l’extérieur.
Le quinoa est très bon dans les farces, les ragoûts et les potages. De plus, il est excellent dans les salades.
Pour un mariage parfait, mélanger des agrumes, du persil et le quinoa. Le goût acide des agrumes et leur contribution en vitamine C, enrichis par le fer contenu dans le persil, augmentent l’effet stimulant du quinoa.
Pour obtenir un goût de grillé, on peut faire brunir les grains dans une poêle pendant cinq minutes avant la cuisson.

Achat et conservation

On retrouve le quinoa dans les magasins d’aliments naturels et dans les supermarchés.  Celui-ci se trouve sous forme de flocons ou de farine.
Il est préférable de conserver le quinoa dans un contenant en verre hermétiquement fermé, car ces grains contiennent une forte teneur en huile naturelle. De plus, il est conseillé de conserver le contenant dans un endroit frais et sec.

Afin de s’assurer de la fraîcheur des grains, il faut prévoir de consommer le quinoa dans le mois qui suit l’achat.

Référence

Fontaine, R. (2007). La guérison dans votre assiette. Les Éditions Cardinal. p. 79-81.