Maquereau sauvage

Photo : Stoonn / FreeDigitalPhotos.net

Principalement pêché en Gaspésie, le maquereau bleu se pêche principalement à l’hameçon, une méthode de prise plus respectueuse de l'environnement que la pêche au filet.

Valeurs nutritives

En plus d’être une excellente source de protéines (24 g de protéines pour 100 g de maquereau), ce poisson fournit de l’acide gras essentiel oméga-3. Une portion de 100 g de poisson seulement (environ la paume d’une main) contient 1,4 g d’oméga-3, soit 3 fois nos besoins quotidiens pour ce nutriment (0,5 g par jour).

Les plus du maquereau sauvage

Vous aimerez cet aliment, car :

  • Il est polyvalent, c’est-à-dire qu’il se prépare de plusieurs façons;
  • Il est peu coûteux : environ 4 $ pour 400g (4 portions) lorsque congelé;
  • Il est nutritif!

Conseils pratiques

  • Ce poisson peut s’apprêter de mille et une façons, mais voici quelques idées
  • En papillote avec de l’huile d’olive, des tomates concassées et des fines herbes de votre choix;
  • Sur la grille : 5 ou 6 minutes de chaque côté, servi avec du jus de citron;
  • Au four, assaisonné selon vos goûts;
  • Refroidi et servi sur une salade.
  • Ce poisson ne se conserve pas longtemps frais, donc il est recommandé de le consommer le jour même de son achat. Par contre, s’il est congelé, il se conserve plusieurs mois sans problème!

Le saviez-vous?

Le maquereau sauvage du Canada n’est pas une source importante de mercure, alors il peut être consommé plusieurs fois par semaine, sans aucun souci.

Sources