La clémentine

La clémentine est un agrume issu du clémentinier. Hybride entre l’orange douce et la tangerine, ce fruit est connu depuis un peu plus de 100 ans. Elle est très appréciée de tous pour sa chair douce et légèrement acidulée, son absence de pépins et le fait qu’elle soit facile à peler.

Le mois de janvier constitue le moment idéal pour en consommer, elle y est à son meilleur : plus juteuse et plus sucrée encore!

De nombreuses vertus

La clémentine, comme bien d’autres agrumes, possède plusieurs vertus en ce qui concerne la santé.

  • Elle fournit antioxydants en quantité.
  • Elle a des vertus anticancérigènes, notamment les cancers de l’œsophage, de l’estomac et du côlon.
  • Les fibres solubles qu’elle contient aident à prévenir les problèmes de cholestérol et les maladies cardiovasculaires.
  • Certaines études suggèrent qu’elle pourrait aider à lutter contre les problèmes de perte osseuse .
  • Elle possède plusieurs composés anti-inflammatoires
  • Excellente source de vitamine C, elle pourrait aider à prévenir le rhume en renforçant le système immunitaire !

Comment les consommer ?

La clémentine est souvent consommée comme collation. Toutefois, il existe d’autres façons de l’apprêter, par exemple en salades de fruits, salades vertes et salades de pâte. De plus, elle se marie très bien avec le yogourt, le miel et le jus de citron.

Comment les choisir et les conserver ?

Lorsque vient le temps de l’acheter, souvenez-vous que plus elle est lourde, plus elle est  juteuse. La clémentine se conserve très bien : 1 semaine à la température de la pièce ou 2 semaines au réfrigérateur.

Saviez-vous que…

  • consommer deux clémentines par jour équivaut à consommer 50% de la dose quotidienne de vitamines C recommandée ?
  • la clémentine est surtout cultivée en Espagne, au Maroc, en Tunisie et en Algérie ?
  • la clémentine est plus juteuse lorsque consommé à la température de la pièce?

Sources :

  • FONTAINE, Rachel. La guérison dans votre assiette, Montréal, 2007, 268 p.
  • Passeport Santé