Manger bio : comment s'y retrouver?

Depuis les années 2000, l’appellation biologique a progressivement fait son entrée dans les supermarchés. Consommés jadis par une population restreinte, les produits qualifiés biologiques ont maintenant de plus en plus la cote. Comme les produits biologiques sont généralement plus dispendieux que ceux qui ne le sont pas, il vaut mieux savoir les identifier correctement.

Pourquoi manger bio ?

Pour consommer des produits issus de la culture  qui sont :

  • sans pesticide ni herbicide chimique
  • sans fertilisant de synthèse
  • sans OGM

Pour consommer des viandes d’élevage qui proviennent d’animaux :

  • qui n’ont reçu aucun antibiotique ni hormone de croissance
  • qui ont joui d’un espace suffisant pour bouger, qui ont vu la lumière du jour et qui ont profité de l’air frais
  • qui ont été nourris avec des aliments cultivés selon les normes biologiques

Pour consommer des aliments transformés qui sont :

  • sans colorant chimique, arôme artificielle ni additif de synthèse
  • sans agent de conservation chimique
  • sans irradiation

Comment s’assurer que les aliments sont biologiques ?

Au Québec, des normes très strictes, établies par le CARTV (Conseil des appellations réservées et des termes valorisants), régissent l’utilisation des mots biologique, écologique, organique, biodynamique, etc. Si un produit alimentaire comporte un de ces mots sur une face visible de son emballage, c’est qu’il est obligatoirement composé à plus de 95% d’ingrédients biologiques et qu’il été certifié par un certificateur accrédité par le CARTV (produits provenant du Québec) ou par l'ACIA (produits hors Québec). En deçà de ce pourcentage, aucune des appellations mentionnées précédemment ne peut apparaître sur une face visible de l’emballage, mais le logo du certificateur peut s’y trouver.

Les produits certifiés biologiques sont généralement identifiés par les logos présentés ci-contre ET la mention Certifié par ou Vérifié par suivi du nom du certificateur.

Aussi, en 2011, le CARTV a émit un nouveau logo qui permet d’être certain que le produit acheté est québécois et certifié biologique.

La liste des ingrédients peut servir aussi d’indicateur pour savoir si un produit est réellement biologique.

Restez alerte !

Il faut cependant rester vigilant et se rappeler qu’il ne s’agit que de normes et que celles-ci n’ont pas la force d’une loi. Certaines compagnies réussiront donc à passer entre les mailles du filet. Les malfaiteurs se verront ainsi dans l’obligation d’apporter des corrections à leur emballage, mais sans plus.

Références

CARTV

Annie S.-Legault, étudiante en kinésiologie