Le jardinage,

une activité qui compte dans vos séances actives!

La belle saison est revenue! Le sol dégèle tranquillement et il sera bientôt le temps de jouer dans vos plates-bandes et de semer au jardin! Vous ne le saviez peut-être pas, mais le jardinage compte pour une activité physique. Tout mouvement du corps qui amène une dépense d’énergie constitue une forme d’activité physique.  

Mettez-y de l'effort

Bien que l’on considère le jardinage comme une activité de faible à moyenne intensité, elle compte tout de même dans votre bilan hebdomadaire en exercice physique. Bien sûr, cela dépend de l’intensité que vous y mettez.

Si vous préparez votre sol en l’amendant à la fourche, vous atteindrez peut-être une haute intensité d’activité... à condition que quelques gouttes de sueur vous perlent sur le front et que vous y passiez au moins 30 minutes.

Pour brûler plus de calories

Pour atteindre un niveau de faible activité physique en jardinant, vous devez cumuler de 60 à 80 minutes d’activités à intensité légère à moyenne, par semaine.

Si vous jardinez avec vigueur et que votre effort se compare à une balade à vélo de 16 à 20 km/h, vous aurez alors atteint une intensité moyenne d’activité physique, et ce, tout en vous amusant! Si vous maintenez votre intensité moyenne, vous aurez dépensé après 1 heure de jardinage de 250 à 400 calories (calculé pour une personne de 70 kg).

Puisque l’on peut passer plusieurs heures à nettoyer la cour au printemps, le jardinage peut devenir une belle façon de contrôler son poids, voire même de perdre quelques kilos avant l’été. Rappelez-vous que la perte d’une livre équivaut à 3500 calories dépensées. 

Jardiner sans se blesser

Ne vous lancez pas dans vos plates-bandes sans prendre garde aux blessures! Un peu comme lorsqu’il tombe la première bordée de neige en hiver et qu’on sort nos pelles, les muscles de notre corps ont besoin d’être éveillés tranquillement si l’on ne veut pas en souffrir le lendemain. Pour ce faire, on procède par étapes et on établit une liste de travaux à effectuer en ordre de difficulté soit des plus faciles aux plus lourds. On les répartit également sur quelques jours ou semaines afin d’habituer notre corps à l’effort progressivement.

Le bonheur vert

Le jardinage vous apportera plusieurs bénéfices physiques comme de la force musculaire, la flexibilité, l’endurance… Sans compter sont effet sur votre moral et sur la fierté d’avoir un parterre fleuri ou de vous régaler de vos productions plus que locales de légumes frais!!!

Références

DUBOST, M., La nutrition 3e édition. Montréal (2006).

servicevie.com

Audrey Hottin, étudiante en kinésiologie