Le tango

Origine

Cette danse latine est née à la fin du XIXe siècle dans la région de Rio de la Plata, qui marque la frontière entre l’Argentine et l’Uruguay. Le tango a d’abord été dansé par les communautés noires de Rio de la Plata, avant d’être fortement influencé par les danses de salon venues d’Europe. Au début du XXe siècle, le tango est surtout associé aux bordels. À cause d'une immigration masculine massive, on compte alors trois hommes pour une femme dans cette région, ce qui fait qu’il est plus souvent dansé entre hommes. D’abord considéré comme obscène dans la bonne société en raison de sa grande sensualité, le tango acquerra ses lettres de noblesse chez la bourgeoisie parisienne, toujours à l’affût de nouveauté.

Comment se danse-t-il?

Le tango se danse en couple. C’est traditionnellement l’homme qui guide les pas. La partenaire, guidée, suit sans chercher à deviner les pas à venir. Bien que ce soit le guide qui décide de la majorité des pas, la personne guidée peut ajouter sa touche personnelle en effectuant des dentelles, des jeux de jambes entre les pas qui ne sont pas guidés.

Le tango est une danse d’improvisation. Les deux danseurs exécutent les séquences de pas sans ordre précis et sans les savoir à l’avance, la danse se dessine au gré des danseurs et de la musique. Les deux partenaires appuient légèrement leur poids l'un contre l’autre au niveau du torse pour former une sorte de A sans toutefois se laisser tomber l'un sur l’autre.

Le tango ne possède pas de pas de base à proprement dit, mais le quadrado, une séquence de pas qui forment presque un carré, est généralement le premier pas enseigné aux débutants. Il permet d’enchaîner facilement les séquences de mouvements subséquentes. 

Plusieurs autres styles de danse sont également associés au tango comme la milonga, un des ancêtres du tango, dansé sur des rythmes saccadés, ou encore le néotango, une forme de tango moins rigide, souvent dansé sur de la musique électronique.

Les milongas

On appelle les soirées de tango des milongas. Les danseurs, eux, sont nommés tangueros et tangueras. Lors des soirées, une certaine éthique doit être respectée. D’abord, il y a le cabeceo, la manière discrète d’inviter une partenaire à danser par le regard. Si les deux danseurs soutiennent le regard, l’homme fait un signe de tête pour signifier l’invitation. De plus, les couples doivent évoluer en cercle autour de la piste de danse toujours dans le sens antihoraire. Les pistes de danse se divisent généralement en trois corridors et chaque couple doit suivre son corridor afin d’éviter les collisions, à moins de disposer de l’espace nécessaire pour changer de corridor. Certains mouvements plus laborieux ou qui demandent plus d’espace doivent être réservés pour le début ou la fin de la milonga, quand la piste de danse est moins bondée. 

Le tango procure des bienfaits physiques et psychologiques. Il permet d’améliorer l’équilibre, la souplesse, la conscience du corps et de l’espace, de tonifier les muscles en douceur, de développer la communication et la concentration. Il s’agit donc de l’activité parfaite pour s’évader des tracas du quotidien et pour combiner activité physique et activité sociale!