La danse folklorique

Une tradition qui fait bouger!

La danse folklorique (ou danse traditionnelle) était autrefois un moyen pour les gens de sociabiliser et d'avoir du plaisir ensemble. Peu importe le pays ou la culture, cette forme de danse témoigne d’une époque ou d’un lieu particulier. Les costumes, les mouvements, la musique : tout est empreint de la culture qui la danse.

Comme le folklore est caractérisé par la transmission orale d'une génération à l'autre, les interprétations qui sont aujourd'hui faites de ce style de danse ne sont pas définitives. Certaines danses sont restées, traditions des sociétés qui les ont pratiquées. N’empêche que chacun peut entendre, interpréter et exécuter différemment chaque parcelle de cette tradition, ce qui a pour effet de multiplier les versions.

Si la danse ne possède pas de variante, c’est qu’elle a été transmise par écrit ou qu’un groupe de personnes s’est arrêté pour la perfectionner et la rendre « officielle ». Certains spécialistes soulignent d’ailleurs que plusieurs formes de cette danse découlent de rites religieux.

Les danses folkloriques sont habituellement exécutées par des groupes qui veulent souligner leurs racines nationales ou ethniques. Autrefois, la danse était un catalyseur social important qui a perdu de sa gloire avec l’arrivée des technologies. Aujourd'hui, les danses folkloriques sont surtout exécutées lors de spectacles ou de festivals traditionnels.

Bien que la danse sociale soit une forme de danse folklorique, elle possède ses propres caractéristiques. En Europe occidentale, la danse sociale est pratiquée à deux et sert surtout à séduire. On connait encore aujourd'hui la valse, le disco, la polka, et le jitterbug, preuve que certaines danses folkloriques peuvent perdurer à travers les siècles.

Même si les studios de danse affirment enseigner la « bonne façon » d’exécuter telle ou telle danse, rien ne vous empêche de mélanger les styles, de vous en inspirer et de créer des mouvements. La danse est une forme d’art, et c’est d’ailleurs ce qui fait la beauté de cette discipline et la rend si unique.

Quelques caractéristiques

  • La danse folklorique est l’expression du patrimoine traditionnel par le mouvement. À chaque culture, ses mouvements !
  • Le voyage autour du monde devient facile avec la danse folklorique : les costumes, les gestes, la musique ou l’énergie. Elle témoigne d'une époque et d'un lieu particuliers.
  • Danser avec les autres et non à côté des autres rend sa pratique encore plus enrichissante et dynamique.
  • La danse folklorique est un style de danse à multiples facettes, et ses adeptes la perçoivent de différentes façons.
  • La danse sociale, bien qu'elle ne soit généralement pas considérée comme telle, est une forme de danse folklorique.
  • Moins populaire que jadis, la danse sociale est encore considérée comme un moyen propice et agréable de rencontrer des gens.
  • Les danses folkloriques sont souvent exécutées par des groupes qui désirent conserver ou exprimer un sentiment d'appartenance nationale ou ethnique.
  • La danse est un catalyseur social, aspect important du développement individuel et collectif. Aujourd'hui, avec l'avènement de la télévision, les familles moins nombreuses et l'abandon des traditions, on ne danse plus dans la majorité des familles.
  • Au Québec, les troupes folkloriques offrent des spectacles très appréciés du public.

Renseignements