Le canot-camping

Comme son nom l’indique, le canot-camping consiste à partir plusieurs jours pour parcourir des cours d’eau, lacs ou rivières. Le matériel nécessaire est alors transporté dans le canot, d’un campement à un autre. Il arrive parfois que l’on doive faire du portage pour passer d’un point d’eau à un autre ou éviter une descente de rapides trop dangereuse. Il s’agit alors de déplacer tout le matériel d’un point à un autre, ce qui est parfois ardu.

Pour apprécier ce genre d’excursion, il est généralement recommandé d’avoir des sacs ou des barils étanches afin de protéger le matériel ainsi que la nourriture lors d’un éventuel « dessalage », terme utilisé pour désigner une chute dans l’eau.

Matériel

Pour ce qui est des vêtements, il est recommandé d’être habillé ou équipé pour se protéger du soleil. Sur l’eau, il est très facile d’attraper un coup de soleil, ce qui peut affecter négativement la suite de la randonnée.

Pour cela, il y a la crème solaire, bien sûr. Mais porter un chandail synthétique blanc à manches longues peut être intéressant, car il réfléchit la lumière du soleil, ce qui évite l’accumulation excessive de chaleur. Il est tout aussi possible de le mouiller pour un effet plus rafraichissant.

Des pantalons sont parfois même préférables aux shorts, car il est très facile d’attraper un coup de soleil aux genoux.

Pour les pieds, il se peut que vous ayez à mettre les pieds à l’eau et parfois, les roches qui s’y trouvent ne sont pas très accueillantes. Des souliers d’eau qui tiennent bien le pied seraient appropriés.

Lors des temps plus froids, les accessoires en néoprène sont de mise, car ce matériau permet de vous garder au chaud malgré l’humidité. Sous forme de gants, de bas ou de combine complète, il vous permettra de rester au chaud et au sec. Si vous voulez être certains des vêtements à apporter, il est facile de vous renseigner auprès de l’organisme où vous allez faire votre randonnée.

Au Québec, la Sépaq offre à elle seule un large éventail de possibilités pour pratiquer ces activités. Les installations sont généralement bien entretenues. Le parc de la Mauricie (parcs Canada) offre aussi un site très intéressant pour ce genre d’expéditions.

Bref, c’est une activité qui permet de découvrir les beautés des régions d’une tout autre manière!