À une confidente ou un confident

Le fait d'exprimer ouvertement ce qui s'est passé à une personne en qui vous avez confiance peut déjà amoindrir le sentiment d'isolement, de colère ou de crainte. Cela peut procurer un support appréciable, et même s'avérer suffisant pour que vous ne ressentiez plus le besoin ou l'intérêt d'aller plus loin dans les démarches par la suite.

Choisissez bien la personne à qui vous souhaitez vous confier. Celle-ci doit être discrète, capable de vous écouter avec empathie et de vous aider à voir clair. Choisissez quelqu'un qui ne prendra pas parti et qui pourra vous écouter en toute confidentialité et en toute neutralité.

Partagez avec cette personne les différents éléments de votre réflexion personnelle. N'hésitez pas à parler de vos émotions en lien avec l'évènement, ainsi que de vos craintes quant à la suite des choses.

Traitez le problème en toute confidentialité

Les émotions liées à un conflit ou à une situation tendue peuvent amener certaines personnes à vouloir en parler à leur entourage. Il n'est pourtant pas conseillé de discuter de telles situations avec vos collègues ou amis et de parler de l'autre personne en son absence. Imaginez comment vous vous sentiriez si vous saviez que l'autre personne vous critique « dans votre dos » au lieu de vous en parler directement. Vous vous sentiriez probablement en colère et cela ne ferait qu'alimenter le conflit.

Cessez immédiatement toute discussion si vous vous rendez compte que vous êtes en train de convaincre vos collègues ou vos amis que vous avez raison et que l'autre a tort. Prenez du recul et pensez aux enjeux et aux impacts possibles.

Tentez de voir comment vous pouvez aborder la personne directement plutôt que d'impliquer d'autres personnes dans le conflit.

Certaines ressources sont aussi disponibles pour vous aider :

Employés : Conseillère ou conseiller en ressources humaines, Programme d'aide au personnel, supérieure immédiate ou supérieur immédiat

Étudiants : Services à la vie étudiante, professeure, professeur ou secrétaire de faculté