Je suis témoin d'une situation difficile...

Que faire si vous êtes témoin d'un conflit, de gestes agressifs ou de comportements d’intimidation ou de harcèlement ?

Il s'agit d'une situation inconfortable dans laquelle personne ne souhaite se retrouver. Il faut beaucoup de courage pour intervenir ou dénoncer.

Vous vous demandez : « Vais-je envenimer les choses ? Vais-je subir à mon tour de l'agressivité ou de l'intimidation ? »

Mais ne rien faire, c'est être un complice silencieux. C'est tolérer, voire encourager les comportements vexatoires. On dit qu'il y a trois ingrédients nécessaires à l’intimidation au travail ou à l’école : une cible, un agresseur et... un milieu qui tolère l'agression.

Agissez de manière à éviter d'alimenter les tensions ou de prendre position s'il s'agit d'un conflit

Lorsqu'on est témoin d'un conflit ou d'un épisode d'agressivité, la premier réflexe doit être de s'abstenir d'alimenter les tensions ou de prendre position, ceci afin d'éviter la formation de clans ou d'amplifier la situation. Voici quelques pistes pour désamorcer un conflit :

  • En cas de conflit, rappelez que chacun a droit à son point de vue et proposez aux protagonistes de travailler à chercher des solutions au lieu de se blâmer mutuellement ;
  • Demandez à la personne qui agresse de reformuler sa pensée sans attaquer l'autre personne, en se concentrant sur les faits ;
  • Reformulez : « Je comprends que tu es insatisfait et que tu aimerais que... »
  • Si vous n'êtes pas à l'aise d'intervenir, référez les personnes vers une ressource qui pourra les aider à rétablir une bonne communication.

Si vous êtes un collègue de travail ou un camarade de classe, deux options s'offrent à vous :

Vous intervenez immédiatement pour faire cesser un comportement vexatoire (si vous vous sentez en mesure de le faire)

Si vous êtes face à une situation qui semble davantage relever du harcèlement, de l'agression, de la discrimination ou de l'intimidation, voici quelques pistes pour faire cesser le comportement vexatoire :

  • Affirmez clairement que vous désapprouvez le comportement vexatoire au lieu d’observer passivement ce qui se passe.
  • Renforcez la personne qui subit, enlevez de l’importance ou nuancez le commentaire de l’autre.
  • Invitez la personne qui subit à ne pas tolérer un comportement abusif.
  • Si vous n’êtes pas à l’aise d’intervenir, quittez les lieux en invitant la personne qui subit à quitter les lieux avec vous.

Vous dénoncez la situation abusive dont vous êtes témoin à une personne en autorité

Si aucune autre solution ne fonctionne, dénoncez à une personne en autorité les situations abusives dont vous êtes témoin.

Que faire si vous êtes témoin d’une violence à caractère sexuel?

  • Si vous êtes en mesure d’agir en toute sécurité, faites cesser la violence à caractère sexuel, sinon dénoncez la situation à une ressource compétente.

  • Portez assistance à la personne et référez-là aux ressources qui peuvent l’aider.
  • Écoutez sans juger ni remettre en question.
  • Rappelez-vous que le soutien que vous apportez à la victime fera une grande différence.

Accédez à notre site «Prévention des violences à caractère sexuel» pour connaître les ressources disponibles en fonction de la situation.