Comité environnement

Raison d’être

L’Association étudiante pour l’étude du religieux contemporain et de la théologie à l’Université de Sherbrooke procède à la mise sur pied d’un comité environnement. Ce comité a pour raison d’être de développer et de promouvoir des stratégies et des actions éducatives, formatives et opérationnelles en regard à la protection de l’environnement.

Valeurs

Le comité environnement mise sur l’engagement, le respect, la solidarité et la responsabilité sociale de chaque personne. Chacune de ces valeurs a une portée humaine, sociale et communautaire considérable.

Mission

Le comité se voit confier la mission d’éveiller ou de contribuer à éveiller la communauté universitaire aux enjeux déterminants reliés aux changements climatiques issus des activités humaines, lesquelles sont pensées sur un horizon de rentabilité et d’efficacité à courte vue. Le comité environnement s’est prononcé favorablement à tenter de réduire son empreinte écologique et à être plus environnementaliste dans ses activités. Il souhaite sensibiliser la communauté étudiante à prendre des avenues environnementalistes en utilisant des alternatives écologiques.

Brève description du phénomène 

Depuis l’ère industrielle, les humains laissent échapper des gaz, lesquels accentuent l’effet de serre (phénomène naturel qui régule la température de la terre et l’empêche de se transformer en glacier) et qui contribue au réchauffement climatique. Parmi les principaux gaz nocifs pour l’environnement et qui sont rejetés dans l’air à cause des activités humaines notons le dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO2), le protoxyde d’azote (N2O) et le méthane (CH4). Le domaine du transport et de l’alimentation sont à eux seuls les grands responsables du réchauffement climatique, l’alimentation plus que le transport (Lire le rapport de l'ONU 2006 à ce sujet). Les animaux produisant du méthane, un gaz plus nocif encore que le CO2, contribuent à ce constat.

Actions

Des actions simples et abordables peuvent déjà être entreprises par la communauté étudiante. Au cours des prochains mois et prochaines années, nous comptons explorer avec vous ces avenues et solliciter votre intérêt pour le sujet. Notons que toutes nos actions sont susceptibles d’avoir une conséquence sur le réchauffement climatique. À l’inverse, toutes actions écologiques que nous posons peuvent contribuer à stopper ce phénomène ou du moins à le diminuer, car, selon les scientifiques, la température planétaire a déjà commencé à se réchauffer de presque 1 degré Celsius (0,85 degré Celsius pour être exact). À l’onglet Comité environnement de votre association étudiante l’ARCTUS, vous pourrez obtenir des informations sur des alternatives écologiques, sur les nouvelles scientifiques qui abordent les changements climatiques et nos activités en lien avec ce comité.

Les membres du comité environnement de l'ARCTUS sont également membres du Campus Durable. Nous vous invitons à consulter le site Développement durable de l'Université de Sherbrooke.