Valorisation du verre dans les matériaux

Le secteur du recyclage est en crise. Au Québec, une quantité phénoménale de verre – notamment les bouteilles de vin – n’est jamais réutilisée. Le verre incolore se recycle facilement et possède une bonne valeur ajoutée, mais ce n'est pas le cas du verre mixte. Des milliers de tonnes sont récupérées chaque année, mais personne ne sait quoi en faire.

Des chercheurs de l’UdeS travaillent depuis quelques années à trouver des solutions novatrices, qui sauront répondre aux besoins du Québec. Et la valorisation du verre mixte dans le béton permet d’envisager des avenues qui sont très prometteuses.  Au lieu de se retrouver dans les sites d’enfouissement, le verre mixte pourra désormais être utilisé de façon courante dans l’industrie de la construction puisque les recherche ont permis de produire, à partir du verre mixte, un nouveau matériau cimentaire. Un exemple très concret des impacts que la recherche universitaire peut avoir pour la société.

Comme de nombreux projets de recherche menés à Sherbrooke, ceux portant sur la valorisation du verre contribuent significativement à l’amélioration des conditions environnementales.

Chercheur principal : Arezki Tagnit-Hamou