Chaire SAQ en valorisation du verre dans les matériaux

En 2013, environ 200 millions de bouteilles de vin et de spiritueux se retrouvaient dans le bac de recyclage. Une partie de ce verre, surtout le verre incolore, se recycle facilement et possède une bonne valeur ajoutée; ce n'est pas le cas des autres verres, que l'on appelle "verre mixte". Des solutions novatrices, qui répondent aux besoins du Québec, doivent maintenant être mises de l'avant dans les meilleurs délais afin de pallier la situation. La chaire a pour objectif de développer la valorisation du verre mixte dans le béton, une avenue très prometteuse. En effet, le verre peut remplacer une fraction du ciment ou encore des granulats qui entrent dans la composition du béton. Le recyclage du verre dans le béton permet de plus de contribuer au développement durable de ce matériau de construction indispensable, et d'atteindre un équilibre entre les contraintes de protection de l'environnement et les considérations économiques et sociales.

Objectifs de la chaire

  • Donner une valeur ajoutée au verre mixte en explorant toutes les voies possibles à son utilisation dans le béton.
  • Effectuer une veille technologique sur les autres possibilités de recyclage du verre dans le cadre de l'Observatoire de l'environnement et du développement durable (OEDD) de l'Université de Sherbrooke, et assurer un lien dynamique entre la SAQ et l'OEDD dans cette perspective.
  • Participer à la normalisation de l'utilisation du verre dans le béton et à la caractérisation des agrégats de verre issus des centres de tri du Québec.
  • Former du personnel hautement qualifié.
  • Diffuser les résultats.
  • Transférer la technologie développée à l'industrie cimentaire.

Titulaire

Arezki Tagnit-Hamou est ingénieur diplômé de l'Institut National des Hydrocarbures et de la Chimie de Boumérdes (Algérie) et titulaire d'un doctorat en technologie et chimie des silicates de l'Université de Veszprém (Hongrie). Après une expérience industrielle dans les matériaux de construction (ciment et briques), puis l'obtention de son doctorat, il a rejoint l'Université de Sherbrooke en 1990, où il est actuellement professeur titulaire au Département de génie civil de la Faculté de génie.

Professeur Tagnit-Hamou possède une expertise mondialement reconnue dans le domaine de la microstructure et de la physico-chimie des silicates (ciment et béton). Il a notamment utilisé son expertise dans la réactivité des silicates pour le développement de ciments composés tels que le ciment quaternaire à base de ciments Portland et d'ajouts cimentaires. Son expertise, à l'interface de la technologie du béton et de la physico-chimie des silicates, lui a permis de développer de nouveaux matériaux cimentaires à partir de sous-produits industriels. C'est le cas de la valorisation de la fritte de verre dans le béton (dont les caractéristiques sont semblables à celles du verre) qui est produite à partir du traitement à haute température de sous-produits des alumineries (brasques usées).

Consulter la fiche professionnelle d'Arezki Tagnit-Hamou

Financement

La chaire est financée grâce aux contributions de la Société des alcools du Québec, Hydro-Québec, la Ville de Montréal, la Ville de Sherbrooke, Éco Entreprises Québec, Prodexim International, Techo-Bloc et La Fondation de l'Université de Sherbrooke.