Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport

Placée sous la direction du professeur David Pavot, la Chaire vise à accroître les connaissances sur la lutte antidopage dans le sport. Plus précisément, le programme de recherche s’articulera autour de trois axes principaux. Le premier s’intéressera au cadre de la gouvernance internationale de la lutte antidopage dans le sport, le second à la gouvernance étatique de la lutte antidopage dans le sport, et le troisième à l’impact du dopage dans le sport et sur l’image de marque. Ces trois branches sont très importantes et interdépendantes dans la lutte pour un sport propre. En effet, si un cadre international a été développé, il ne peut être efficace qu’avec la collaboration des États qui demeurent souverains, et si les sportifs et commanditaires sont au fait des conséquences du dopage. Ces trois facettes de la gouvernance permettront aux chercheurs de la chaire d’explorer des champs peu défrichés et d’offrir une perspective globale sur son domaine d’expertise. Les axes de recherche sont pluridisciplinaires et impliquent des chercheurs de diverses facultés de l’Université de Sherbrooke et des partenaires canadiens et internationaux.

La création de la Chaire a été rendue possible grâce à un financement majeur de l’Agence mondiale antidopage (AMA), une fondation de droit suisse dont le bureau principal est à Montréal. Fondée en 1999 à la suite de scandales de dopage dans le cyclisme notamment, l’AMA a pour mission de « de mener un mouvement mondial pour un sport sans dopage en collaboration avec ses partenaires ». Ses principales activités sont « la recherche scientifique, l'éducation, le développement antidopage et la supervision de la conformité au Code mondial antidopage – le document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et dans tous les pays ».

Date de démarrage de la chaire : 1er août 2019

Objectifs

La chaire poursuit cinq objectifs généraux :

  1. rassembler une expertise pluridisciplinaire sur la lutte antidopage dans les sport;
  2. développer des connaissances théoriques et pratiques sur les règles visant à lutter contre le dopage et sur la gouvernance internationale de la lutte antidopage;
  3. identifier les meilleurs pratiques étatiques en matière de lutte antidopage en développant un outil d’analyse;
  4. former une relève qualifiée pouvant mieux intervenir dans les organisations de lutte antidopage, les fédérations nationales et internationales, ou encore les équipes sportives;
  5. diffuser les résultats auprès de la communauté scientifique et les transférer vers les milieux de pratiques.

Titulaire de la chaire

David Pavot est professeur adjoint au Département de marketing de l’École de gestion depuis 2019. Docteur en droit international et chercheur prolifique, David Pavot a obtenu plusieurs subventions du gouvernement français et de partenaires privés, ainsi que du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et de MITACS, comme collaborateur ou chercheur principal. En plus d’enseigner à l’Université de Sherbrooke, il a été invité à enseigner à Ottawa, en France (Strasbourg, Artois, Belfort) et en Tanzanie pour le compte des Nations Unies (UNITAR). Il a agi comme expert conseil auprès de gouvernements (Cambodge, Québec), d’entreprises (BRP, Association des Brasseurs du Québec, Association de l’aluminium du Canada) et d’organisations internationales (Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, Organisation internationale de la francophonie, Agence mondiale antidopage). Impliqué dans la communauté, David Pavot est membre de plusieurs associations, dont le Réseau des cliniques juridiques francophones dont il est secrétaire général, et la Société québécoise de droit international. Il intervient régulièrement à la télévision, à la radio et dans la presse écrite.

Consulter la fiche professionnelle de David Pavot

Financement

La chaire est créée grâce à un généreux financement de l’Agence mondiale antidopage (AMA) totalisant 1 M$ US, et d’une contribution de l’École de gestion et de l’Université de Sherbrooke. Le financement de l’AMA, ainsi que d’autres donateurs potentiels, seront versés dans un fonds de La Fondation de l’Université de Sherbrooke. L’objectif de financement est de doter la chaire d’un fonds de dotation de 5 M$ qui permettrait de pérenniser la chaire.