Simulation numérique d'un décanteur utilisé dans le secteur minier

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Sébastien Poncet, Professeur - Département de génie mécanique
CODIRECTRICE/CODIRECTEUR DE RECHERCHE
David Rancourt, Professeur - Département de génie mécanique
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté de génie
Département de génie mécanique
CYCLE(S)
2e cycle
LIEU(X)
Campus principal

Description du projet

La société Technosub développe la technologie MudWizard dont le but est de purifier les boues d'eau souterraine. Elle se compose principalement d'un dissoluteur, d'un agitateur, et d'un décanteur. MudWizard est de plus en plus utilisée dans le secteur minier pour ses bonnes performances qui permettent une meilleure gestion de l'eau dans un secteur particulièrement consommateur. Le présent projet de maîtrise vise à optimiser les performances du décanteur tout en minimisant son encombrement (point particulièrement crucial dans les mines) et sa complexité de fabrication.

L'étudiant(e) en maîtrise recherche qui sera recruté(e) devra, dans un premier temps, développer un modèle CFD (Computational Fluid Dynamics) de type mélange multiphase sous le logiciel ANSYS Fluent capable de simuler l'écoulement diphasique de suspensions solide/liquide au sein du décanteur. Le second objectif sera de comprendre quels sont les paramètres (géométrie, débit) qui influencent ses performances. Afin de réduire le nombre de simulations requises, une méthode basée sur des plans d’expériences structurés séquentiels sera utilisée. La dernière étape sera de proposer un design optimal pour le décanteur. Une forte interaction avec Technosub est souhaitée avec plusieurs visites sur le site de la mine située à Rouyn-Noranda. Des mesures sur une installation réelle permettront d'obtenir les premières tendances de l'étude paramétrique et de valider en partie le solveur numérique.

L'étudiant(e) en maîtrise recherche sera assisté(e) par un stagiaire et un professionnel de recherche. Il (elle) aura accès aux ressources informatiques du laboratoire LMFTEUS et aux différents clusters HPC du réseau de Compute Canada.
Qualification requise: être détenteur(rice) d'un baccalauréat en génie mécanique ou équivalent avec de bonnes bases en mécanique des fluides. Des bases en méthodes numériques seraient un plus ou le(la) candidat(e) devra avoir le goût d'apprendre.

Sciences naturelles et génie

Génie chimique, Génie mécanique

Financement offert

Oui

17 500$

Partenaire(s)

Technosub

La dernière mise à jour a été faite le 25 septembre 2020. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.