Gestion thermique avec caloduc pour des batteries Li-ion

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Luc Fréchette, Professeur - Département de génie mécanique
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté de génie
Département de génie mécanique
Institut interdisciplinaire d'innovation technologique (3IT)
CYCLE(S)
2e cycle
LIEU(X)
Campus principal
CTA - Centre de Technologies Avancées
3IT - Institut interdisciplinaire d'innovation technologique

Description du projet

Contexte du sujet : Dans le cadre d’un partenariat industriel, nous sommes à la recherche d’un(e) étudiant(e) au
niveau M.Sc.A. pour le développement d’un system de gestion thermique avec caloduc pour des batteries Li-ion dans
les véhicules électriques. La température de fonctionnement des batteries Li-ion a un impact direct sur la sécurité, le
vieillissement et la performance des véhicules électriques. Différentes approches, y compris le refroidissement par air
et refroidissement liquide sont actuellement utilisées dans les véhicules électriques. Cependant, un système fiable, sûr
et léger est toujours nécessaire pour les futures générations de véhicules électriques. Grâce à cette collaboration, nous
allons travailler ensemble pour relever les défis dans la conception et la fabrication d'un système de gestion thermique
novateur pour répondre aux besoins des prochaines générations de véhicules électriques, en considérant les aspects de
commercialisation éventuelle de ce système.

Descriptif du sujet : Actuellement les batteries Li-ion sont le principal type de batterie utilisé dans les véhicules
électriques en raison de leur densité d'énergie spécifique élevée et la stabilité de cycle. Cependant, les réactions
électrochimiques dans la batterie génèrent de la chaleur et l'élévation de température associée a des répercussions
importantes sur les batteries. L'élévation de température de la batterie augmente la vitesse des réactions internes,
entraînant processus de vieillissement et d'autodécharge. Par ailleurs, les variations de température dans la batterie
doivent rester faibles pour assurer la prévention de court-circuit dans la batterie. L'Université de Sherbrooke et le CTA,
en collaboration avec un partenaire industriel, proposent de résoudre ces problèmes en développant un système de
gestion thermique fiable basée sur le changement de phase liquide dans les caloducs. Les caloducs sont des dispositifs
de transport de chaleur bi-phasique dont le fonctionnement repose sur le changement de phase liquide dans un matériau
poreux. Les caloducs sont attrayants parce qu'ils sont légers, sans entretien et ont une conductivité thermique effective
très élevée (15000-20000 W/mK) en raison du changement de phase liquide. Les activités de recherche dans ce projet
comprendront la conception thermique et mécanique, la fabrication d'un prototype et des tests en étroite collaboration
avec CTA. Ce projet fournira les connaissances et technologies de base pour le système de gestion thermique avec
caloducs intégrées pour les batteries Li-ion, visant directement une application dans les véhicules électriques.

Profil des candidats recherchés : Le candidat recherché pour le poste devrait être autonome, flexible, être capable de
travailler en équipe et être pro-actif. Un intérêt marqué pour le transfert de chaleur, la mécanique des fluides, les
matériaux et la conception est requis.
Pour soumettre votre candidature, faites parvenir CV + lettre de motivation par courriel à l’adresse ci-dessous.

Sciences naturelles et génie

Génie mécanique

Partenaire(s)

3IT et CTA

La dernière mise à jour a été faite le 2 septembre 2021. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.

Programmes en lien avec ce projet de recherche