Aller au contenu

Rôle des cellules T helper périphériques dans les tissus de cancer traitable par une immunothérapie

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Marilyne Labrie, Professeure - Département d’immunologie et de biologie cellulaire
CODIRECTRICE/CODIRECTEUR DE RECHERCHE
Hugues Allard-Chamard, Professeur - Département de médecine
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Département de médecine
Département d’immunologie et de biologie cellulaire
CYCLE(S)
2e cycle
LIEU(X)
Campus de la santé

Description du projet

L’immunothérapie a révolutionné le traitement contre le cancer, améliorant le pronostique de nombreux patients. Malheureusement, plus de 40% des patients traités par immunothérapie souffrent d’effets secondaires qui peuvent parfois mener à des maladies inflammatoires chroniques et irréversibles.

Récemment, un nouveau type de cellules immunitaires, les cellules « T helper périphérique (Tph) », ont été caractérisées en lien avec les maladies inflammatoires chroniques. Ces cellules sont responsables de la formation de structures lymphoïdes ectopiques qui ont un impact direct sur le recrutement et le développement des cellules B et peuvent mener au développement de divers pathologies auto-immunes. 

Le but de ce projet est de déterminer si les cellules Tph sont présentes dans l’environnement tumoral de divers types de cancer et déterminer si la fonction de ces cellules est modulée par l’immunothérapie. Pour y parvenir, plusieurs techniques de multiomiques seront utilisées, dont une plateforme de protéomiques en « single-cell ».

Exigences particulières:

1- Être titulaire d'un baccalauréat en biologie, biochimie, pharmacologie ou autre domaine similaire.
2- Être familier avec des notions de biologie cellulaire et moléculaire.
3- Avoir une moyenne cumulative de B+ ou équivalent

_________________________________

Recommandations de la Faculté : 

Avant d’enregistrer une demande d’admission officielle, contactez un chercheur qui acceptera de diriger vos études. 

Pour les candidats internationaux, il est essentiel de faire la demande d’admission un trimestre à l’avance afin de permettre l’obtention du Permis d’études (Gouvernement du Canada) et le Certificat d’acceptation du Québec (Gouvernement du Québec).

Discipline(s) par secteur

Sciences de la santé

Biochimie, Biologie cellulaire, Biologie moléculaire, Immunologie, Oncologie, Rhumatologie

Sciences naturelles et génie

Biologie et autres sciences connexes

Financement offert

Oui

La dernière mise à jour a été faite le 1 mars 2022. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.