Aller au contenu

Difficultés de comportement et traits psychopathiques à l’enfance : impacts sur l’insertion socioprofessionnelle à l’âge adulte

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Vincent Bégin, Professeur - Département de psychoéducation
CODIRECTRICE/CODIRECTEUR DE RECHERCHE
Yann Le Corff, Professeur - Département d'orientation professionnelle
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté d'éducation
Département de psychoéducation
Département d'orientation professionnelle
CYCLE(S)
2e cycle
3e cycle

Description du projet

Un vaste courant de recherche suggère que, chez les enfants qui présentent des difficultés de comportement importantes (p.ex., agression, bris de règle), les manifestations précoces des traits psychopathiques (p.ex., faible empathie, insensibilité, narcissisme) permettent de délimiter un sous-groupe de jeunes qui sont particulièrement à risque d’éprouver des difficultés psychologiques et comportementales sévères et persistantes. À plus long terme, cependant, les résultats des études antérieures ne permettent pas de déterminer si ce sous-groupe se distingue également sur le plan de l’insertion socioprofessionnelle à l’entrée dans l’âge adulte. Le projet de recherche visera donc à expliquer le rôle des traits psychopathiques et de leurs trajectoires développementales de l’enfance à l’adolescence sur l’insertion socioprofessionnelle de jeunes adultes ayant présenté des difficultés de comportement importantes dès l’école primaire.

Discipline(s) par secteur

Sciences sociales et humaines

Orientation, information scolaire, Psychoéducation

La dernière mise à jour a été faite le 31 janvier 2022. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.