Transducteur quantique acousto-optique intégré

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Paul G. Charette, Professeur - Département de génie électrique et de génie informatique
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté de génie
Département de génie électrique et de génie informatique
CYCLE(S)
2e cycle
3e cycle
LIEU(X)
Campus principal
Bromont
Campus de Sherbrooke

Description du projet

Contexte du sujet de recherche : Les qubits de spin et supraconducteurs au sein des futurs processeurs quantiques sont contrôlés et interrogés avec des photons micro-ondes. Cependant, les liens photoniques à longue distance entre qubits doivent être assurés par des photons aux longueurs d’onde télécom (proche infrarouge). Ainsi, le développement des transducteurs quantiques qui assurent les liaisons bidirectionnelles entre les photons micro-ondes et télécoms sont des composantes essentielles pour la réalisation de réseaux quantiques à grande échelle. Le nitrure d’aluminium (AlN) dispose de propriétés piézoélectriques très intéressantes pour la réalisation de composant actifs intégrés ainsi qu’une plage de transparence s’étalant de ~280 nm à ~12 µm. L’objectif de ce projet de recherche est de réaliser un transducteur quantique acousto-optique à base d’AlN. Les travaux consisteront à la conception, la simulation, la fabrication et la caractérisation des transducteurs en collaboration avec l’Institut Quantique de l’Université de Sherbrooke (IQ).

Environnement de recherche : Dans le cadre d’une Chaire de Recherche Industrielle, plusieurs sujets de thèse de doctorat sont disponibles dans les domaines des microsystèmes avancés pour les technologies d’imagerie infrarouge et pour le développement de systèmes photoniques intégrés pour l’infrarouge moyen/lointain et pour la photonique quantique de prochaine génération. Pour cela, un environnement de recherche exceptionnel est à disposition : l’Institut Interdisciplinaire d’Innovation Technologique (3IT), situé sur le campus de l’Université de Sherbrooke (Québec), abrite 1600 m2 d’espace de laboratoires et 430 m2 de salles blanches de classe 100. Le Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI) situé à proximité à Bromont, dont les membres fondateurs sont l’Université de Sherbrooke, IBM Canada et Teledyne DALSA. Il est un des plus grands centres de recherche industrielle en microélectronique au Canada et bénéficie d’équipements à la pointe de la technologie répartis sur 15000 m2 de laboratoires dédiés aux MEMS, à la fabrication, au packaging et à l’analyse des défaillances sur gaufres 200 mm. L’Institut Quantique (IQ), situé à Sherbrooke, qui regroupe 24 chercheurs et 150 étudiants aux cycles supérieurs et post-doctorats développant les technologies quantiques, l’entreprenariat et la mise en marché de ces technologies. Teledyne DALSA, notre partenaire industriel situé à Bromont, dispose d’une fonderie de semiconducteurs spécialisée dans les MEMS, le CMOS et les technologies CCD. Dans ce contexte, les activités de la Chaire de Recherche Industrielle fournissent un environnement de formation unique.

Profil des candidats recherchés : Les candidats recherchés devront être titulaires d’un diplôme de Master avec une spécialité physique des matériaux, technologies quantiques, ou nano (nanotechnologie, nano-optique, nanofabrication, nanomatériaux …) ou d’un diplôme d’ingénieur reconnu, idéalement en quantique, optique ou nano. Les candidats devront être autonomes, flexibles, proactifs et capables de travailler en équipe dans un contexte de recherche industrielle.

Sciences naturelles et génie

Génie électrique et génie électronique

Financement offert

Oui

Partenaire(s)

Teledyne DALSA

La dernière mise à jour a été faite le 2 septembre 2021. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.

Renseignements

Numéro de la fiche : OPR-567

Fiche téléchargeable

Version PDF

Programmes en lien avec ce projet de recherche