Derniers résultats

Les lanceurs d’alerte et la lutte antidopage

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
David Pavot, Professeur - Département de marketing
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
École de gestion
Département de marketing
CYCLE(S)
2e cycle
3e cycle
Stage postdoctoral

Description du projet

Le scandale de dopage d’État russe a été initié par plusieurs lanceurs d’alerte dont l’ancien directeur du laboratoire antidopage de Moscou, Gérgory Rodtchenkov. L’Agence mondiale antidopage a lancé, dans la foulée de ces évènements, un programme relatif aux lanceurs d’alerte (https://www.wada-ama.org/sites/default/files/politique_procedure_signalement_comportements_reprehensibles.pdf). Or, plusieurs questions demeurent et pourraient faire l’objet d’une étude. 
1.	Il n’existe pas, à l’heure actuel, de programme commun à plusieurs États relatifs à la protection des lanceurs d’alerte. Au contraire, ceux-ci font parfois l’objet de poursuites ou encore de menaces explicites de la part de certains États. Une recherche visant à recenser les diverses initiatives pour tenter de dégager des normes communes pourrait ainsi être menée.
2.	Les déterminants visant à une personne à agir comme lanceur d’alerte sont mal connus. Une étude visant à les systématiser pourrait aussi être menée.

L’étudiant(e) sera membre de l’équipe de la chaire de recherche sur l’antidopage dans le sport.

Sciences sociales et humaines

Droit, Marketing

Financement offert

Oui

Jusqu'à 48000$ sur 2 ans. À discuter pour années suivantes selon les besoins/ressources de la chaire

La dernière mise à jour a été faite le 13 janvier 2020. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.

Renseignements

Numéro de la fiche : OPR-426

Fiche téléchargeable

Version PDF