Nanomatériaux hybrides organique-inorganique pour applications en photonique

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Pierre Harvey, Professeur - Département de chimie
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté des sciences
Département de chimie
CYCLE(S)
2e cycle
3e cycle
LIEU(X)
Campus principal

Description du projet

Le laboratoire se spécialise dans le développement de nouveaux matériaux hybrides organique-inorganique à haute performance photonique, autant en vitesse des phénomènes qu’en rendement quantique et efficacité. Les applications concernent, entre autres, les cellules solaires hybrides utilisant des polymères organiques conjugués et des métallo-porphyrines. La meilleure efficacité de photo-courant obtenu dans notre laboratoire est de 9,23 %, ce qui est hautement compétitif mondialement pour ce genre de cellule, et constitue un record pour ce genre de pigment organique utilisé (porphyrinoïde).

De plus, le laboratoire prépare des MOFs (metal-organic-frameworks) où la partie organique est spécifiquement un pigment absorbant et émettant dans le proche-IR pour applications potentielles en imagerie biomédicale et photothérapie dynamique (via la photo-génération d’oxygène singulet), et peuvent aussi agir comme senseurs de gaz et de vapeur de petites molécules organiques.

Sciences naturelles et génie

Chimie

Financement offert

À discuter

Lien complémentaire

La dernière mise à jour a été faite le 7 novembre 2019. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.

Renseignements

Numéro de la fiche : OPR-256

Fiche téléchargeable

Version PDF