Derniers résultats

Réalisation de scénarios génériques d'accidents et de courbes de conséquences pour des installations simples

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
Gervais Soucy, Professeur - Département de génie chimique et de génie biotechnologique
CODIRECTRICE/CODIRECTEUR DE RECHERCHE
Jean-Paul Lacoursière, Professeur associé - Département de génie chimique et de génie biotechnologique
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté de génie
Département de génie chimique et de génie biotechnologique
CYCLE(S)
3e cycle
Stage postdoctoral
LIEU(X)
Campus principal

Description du projet

Le département de génie chimique et de génie biotechnologique à l'Université de Sherbrooke démarre
un nouverau programme de recherche sur la gestion des risques associés à la présence de matières
dangereuses. Il comporte plusieurs projets associés à la gestion des risques technologiques au Québec.
Ces projets seront développés avec la collaboration d'un partenaire gouvernemental important dans ce
secteur. En particulier pour ce projet, les objectifs sont:

• identifier des systèmes simples, notamment des établissements soumis au Règlement sur
urgences environnementales (RUE) qui n’ont pas d’obligation de réaliser de Plan d’urgence
environnementale (PUE). Ces systèmes peuvent être différents selon l’usage de l’établissement (ex. :
arénas, industrie alimentaire, usine de traitement des eaux, bâtiments de ferme);
• réaliser des scénarios génériques et de courbes de conséquences, lorsque réaliste, pour les
principales matières déclarées au Québec (ex. : propane, chlore, ammoniac, produits pétroliers).

Pour l’atteinte des objectifs visés, la méthodologie utilisée sera :
1) faire le bilan des principales matières dangereuses présentes sur le territoire québécois (ex. selon
les informations disponibles par Environnement et changement climatique Canada et son règlement sur
les urgences environnementales);
2) inventorier leurs usages principaux et les technologies de base les plus utilisées. Pour cet
exercice, l’utilisation du Système de classification des industries de l’Amérique du nord (SCIAN) devrait
être intégré aux données d’inventaire;
3) élaborer des méthodes de calcul simples et des critères afin d’établir les zones de planification
des mesures d’urgence, d’aménagement du territoire et de communication des risques à l’intention des
municipalités ainsi que les informations requises;
4) lorsque possible, calculer les distances d’impact selon les méthodes et critères élaborés au point
précédent, par exemple pour des quantités et technologies préétablies;
5) élaborer une approche systématique pour les sites et les technologies spéciales non incluses au
point précédent.
6) rédiger une thèse par articles sera privilégié.

Ce projet est prévu au département de génie chimique et de génie biotechnologique qui possède un
environnement de qualité et qui vous permettra de développer votre curiosité et votre créativité.

Sciences naturelles et génie

Génie chimique

Financement offert

Oui

Partenaire(s)

MSP - Ministère de la Santé publique

La dernière mise à jour a été faite le 25 septembre 2020. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.