Aller au contenu

Cocréation d’une plateforme informatique optimisant le travail d’intervenants en milieu communautaire pour soutenir la persévérance scolaire.

Sommaire

DIRECTION DE RECHERCHE
Anne Lessard, Doyenne - Faculté d'éducation
CODIRECTION DE RECHERCHE
Bessam Abdulrazak, Professeur - Département d'informatique
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté d'éducation
CYCLE(S)
1er cycle
2e cycle
3e cycle

Description du projet

Malgré les avancées dans les taux de diplomation (Gouvernement du Québec, 2022a), la lutte au décrochage, via des programmes efficaces, reste un enjeu prioritaire dans le monde de l’éducation (Homsy et Savard, 2018; Lessard et al., 2020). Ce projet vise à soutenir le travail et le développement des compétences d’intervenants en milieu communautaire impliqués dans la réussite scolaire des jeunes. Pour ce faire, il s’appuie sur les connaissances issues du projet de recherche-action "L’analyse des effets des pratiques déployées par les partenaires de la communauté dans le cadre du programme Accès 5 afin de soutenir la persévérance et la réussite des élèves à risque de décrochage scolaire provenant de territoires défavorisés" (Lessard et al., 2017) pour lequel les acteurs sont toujours mobilisés et en action. Afin d’optimiser et d’assurer la pérennité de ce programme, le présent projet entend concevoir et implanter une plateforme informatique efficiente optimisant le suivi des interventions menées dans le cadre du programme Accès 5.

Depuis le début du programme Accès 5, les intervenants à la MJE font un travail remarquable pour colliger les informations sur les jeunes eux-mêmes (p.ex. absentéisme scolaire, rendement), sur les activités auxquelles ils participent (p.ex. activités parascolaires) de même que sur les interventions psychosociales qui les concernent (p.ex. suivi relatif à la consommation d’alcool). Ces données sont inscrites dans un tableur (fichiers Excel) et permettent de garder une trace évolutive. Or, ces outils ne permettent pas de mettre en place un suivi optimal auprès des jeunes, de tirer profit des interventions qui se sont avérées efficaces dans des circonstances similaires ni de détecter rapidement les jeunes qui requièrent un suivi particulier. Une plateforme informatique capable de compiler des données, de faire un suivi intelligent des interventions et de faire émerger des avertissements automatiques selon des conditions préétablies permettrait d’optimiser l’une des forces du programme Accès 5, soit un soutien dans cinq axes importants dans la vie de l’élève.

De plus, les connaissances acquises dans les dernières années auraient le potentiel de baliser les interventions futures et de soutenir le développement des compétences des intervenants si elles étaient intégrées dans une plateforme conçue à cet effet. D’une part, il serait possible de baliser les interventions futures en formalisant les interventions qui ont été utilisées jusqu’ici par les intervenants dans le cadre du programme Accès 5. Considérant l’expertise et l’expérience de certains intervenants de l’équipe de la MJE, répertorier la nature des interventions déployées de même que leurs objectifs apparait réalisable, mais aussi utile pour accompagner de manière plus adéquate les jeunes et, ultimement, augmenter l’efficacité de la lutte au décrochage scolaire. Une plateforme informatique adaptée permettrait d’avoir accès efficacement à ces savoirs d’expérience pour guider les interventions avec les cohortes à venir. Cette plateforme pourrait entre autres consolider l’ensemble des documents relatifs aux interventions (p.ex. fiche de suivi, questionnaires) et organiser celles-ci en séquence respectant une gradation d’intensité des besoins. D’autre part, une plateforme informatique adaptée permettrait de soutenir le développement des compétences des intervenants communautaires. Entre autres, les nouveaux intervenants pourraient s’approprier plus rapidement les modalités d’interventions préconisées en milieu communautaire puisqu’il n’existe, à notre connaissance, pas de formation universitaire dédiée à l’intervention des jeunes propre à ce milieu. 

Une action soutenue et concertée de différents acteurs auprès du jeune optimise les probabilités de réussite et diminue le décrochage scolaire (Fortin et al., 2013; Gouvernement du Québec, 2021). En ce sens, assurer un meilleur suivi des jeunes et soutenir la formation d’intervenants communautaires est certes un moyen efficace d’y contribuer. La mise en œuvre d’une solution novatrice pour le suivi des jeunes requiert la contribution des différents acteurs qui gravitent auprès de ces derniers, ce qui permettra aux jeunes de recevoir de meilleurs services. Ainsi, le présent projet s’inscrit dans un processus de cocréation (Donetto et al., 2015) qui s’appuie sur un dialogue riche et régulier entre les acteurs du monde de la recherche et les acteurs du terrain.

Trois objectifs spécifiques ont été identifiés. Le 1er objectif consiste à décrire et analyser les interventions et les activités effectuées par les intervenants en MJE. Le 2e objectif vise à élaborer une plateforme informatique permettant de systématiser les suivis, de compiler les dossiers des jeunes et de cataloguer les interventions probantes. Le 3e objectif consiste mettre à l’épreuve la plateforme en contexte réel.

Financement offert

À discuter

Travail comme auxiliaire de recherche

Partenaire(s)

frqsc

La dernière mise à jour a été faite le 20 mars 2023. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.