Apprentissage automatique et matériaux pour la réfrigération magnétique

Sommaire

DIRECTRICE/DIRECTEUR DE RECHERCHE
André-Marie Tremblay, Professeur - Département de physique
CODIRECTRICE/CODIRECTEUR DE RECHERCHE
Patrick Fournier, Vice-doyen - FSCI Administration
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté des sciences
Département de physique
Institut quantique
CYCLE(S)
1er cycle
2e cycle
LIEU(X)
Institut Quantique Sherbrooke

Description du projet

L’apprentissage automatique permet aujourd’hui d’accélérer l’identification de matériaux ayant des propriétés particulières. L’objectif du projet proposé est la découverte de nouveaux matériaux pour la réfrigération magnétique. La réfrigération magnétique est une technologie moins polluante et plus efficace que la réfrigération traditionnelle par compression de vapeur. Toutefois, celle-ci nécessite l’utilisation de matériaux qui présentent un fort effet magnétocalorique autour de la température de la pièce. Ces matériaux doivent également avoir de nombreuses autres caractéristiques, notamment une faible chaleur spécifique, une bonne résistance à la corrosion et une grande résistivité électrique. Nous proposons de combiner des méthodes basées sur l’apprentissage automatique avec les calculs à partir des principes premiers afin d’accélérer l’identification de nouveaux matériaux ayant les propriétés nécessaires pour la réfrigération magnétique. Ces méthodes pourront ensuite être développées et utilisées pour l’identification de matériaux appartenant à d’autres classes.
En recrutement : 3 stagiaires de premier cycle ou 1 stagiaire de premier cycle et 1 étudiant à la maîtrise

Sciences naturelles et génie

Physique

La dernière mise à jour a été faite le 26 juillet 2019. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.