Concours de vulgarisation scientifique

L’Université de Sherbrooke tient annuellement un concours de vulgarisation scientifique dont les objectifs sont de stimuler des vocations en vulgarisation scientifique et d’augmenter le rayonnement des travaux de recherche, qu’ils soient de nature fondamentale ou appliquée, qui s’effectuent à l’Université. Les étudiantes et étudiants de 2e et 3e cycles, les stagiaires postdoctoraux, le personnel professionnel de recherche ainsi que les étudiantes et étudiants du 1er cycle ayant effectué un stage de recherche à l'UdeS sont admissibles à ce concours. Les gagnantes et gagnants sont honorés au cours de la Célébration de la recherche et des études supérieures.

Gagnantes et gagnants 2018 (Étape 2)

Gagnantes et gagnants du concours de vulgarisation scientifique 2018
Photo : Michel Caron, Université de Sherbrooke

Chaque gagnante et gagnant remporte un prix de 600 $.

  • Monsieur David Baril, pour « Quand la recherche renforce la sécurité de nos aînés »
  • Monsieur Maxime Bilodeau, pour « La révolution de l'écran tactile »
  • Monsieur Simon Boudreault, pour « Une nouvelle arme dans l'arsenal de traitement contre le VIH?
  • Madame Anaïs Chauvin, pour « Les protéines alternatives: à la découverte d'un monde parallèle dans nos cellules »
  • Monsieur Thomas Deshayes, pour « Ménopause: un poids sur la santé? »
  • Madame Audrey Dupuis, pour « Monoparentalité et retour en formation »
  • Monsieur Seira Fortin-Suzuki, pour « Le superviseur de stage: aimé ou mal aimé? »
  • Monsieur Pierre Grandjean, pour « De la 3D plein les oreilles »
  • Monsieur Olivier Grenier, pour « La variété des éléments probants en sciences: une pratique sans failles? »
  • Madame Chloé Martineau, pour « Les satellites à la rescousse du caribou »
  • Monsieur Jean-François Nadon, pour « Des sucreries pour les bactéries »
  • Monsieur Valentin Serey, pour « Des ondes qui cartonnent! »

Finalistes (Étape 1)

Finalistes du concours de vulgarisation scientifique 2018
Photo : Michel Caron, Université de Sherbrooke

Chaque finaliste remporte un prix de 200 $.

  • L’étudiante Marie Bayard, pour « En route vers une industrie automobile durable grâce aux écomatériaux »
  • Le professionnel de recherche Abderraouf Boucherif, pour « Des nano-matériaux révolutionnaires pour les véhicules sans pilotes du futur »
  • L’étudiant Samuel Boutin, pour « Une pièce peu connue de l'ordinateur quantique »
  • L’étudiant Pierrick Bru, pour « Des chercheurs découvrent comment un viroïde induit une maladie chez les plantes »
  • L’étudiante Marie-Pierre Cyr, pour « Le détachement du muscle puborectal, un risque lors de l'accouchement »
  • La professionnelle de recherche Aurélie Delannoy, pour « Déclencher le mécanisme d'autodestruction des cellules pour guérir le cancer »
  • L’étudiant Sébastien Dion, pour « Croiser le fer avec le fer »
  • Le professionnel de recherche Nicolas Doiron-Leyraud, pour « Approfondir nos connaissances en supraconductivité grâce à la pression »
  • Le stagiaire postdoctoral Romain Drissi, pour « La maladie d'Alzheimer : coupons-lui l'herbe sous le pied »
  • L’étudiante Sophie Labossière, pour « L’anorexie, même chez les enfants… »
  • L’étudiante Jade Lavigne-Aubin, pour « Dépression et trouble de stress post-traumatique: quelles pourraient être les causes? »
  • L’étudiant Francis Loignon-Houle, pour « Un miroir qui fuit »
  • L’étudiant Alexis Marcotte-Chenard, pour « Les phytoestrogènes et l'exercice, un remède contre les symptômes associés à la ménopause? »
  • L’étudiant Michaël Sage, pour « La rééducation cellulaire, une solution contre le diabète de type 1 »