Récipiendaires 2007

Nizar Bouguila - Sciences naturelles et génie

Estimation et sélection non supervisées des mélanges basés sur la distribution de Dirichlet et applications

Notre société d’information et l’ensemble des activités scientifiques génèrent un flot de données composées de textes, d’images et de vidéos sans cesse plus nombreuses. Quelle méthode utiliser pour analyser cette masse d’informations? Comment retrouver parmi des millions d’images celles qui ont les mêmes couleurs, formes ou textures? Comment recouper les caractéristiques de chaque lieu, objet ou personne? Les recherches de M. Bouguila se sont concentrées sur l’analyse des données visuelles qui composent en majorité cette masse d’informations.

Étonnamment, même si le traitement de ces données visuelles est un enjeu économique et technologique stratégique, les méthodes actuelles sont encore très limitées. D’une part, elles ne peuvent manipuler un grand nombre de dimensions. D’autre part, elles nécessitent l’application d’hypothèses simplificatrices, appelées lois normales, qui restreignent le type d’information traitée.

La thèse de M. Bouguila dresse un panorama critique des différents problèmes d’analyse et de modélisation des données numériques et apporte plusieurs solutions qui dépassent les limites des modèles existants, solutions basées sur le modèle Dirichlet Liouville. En raison de ses caractéristiques mathématiques et géométriques, ce modèle a permis de résoudre un problème bien connu sous le nom de « malédiction de la dimensionnalité », et de remédier aux inconvénients de la loi normale utilisée jusqu’à maintenant. Ainsi, l’approche retenue rend possible le traitement de banques de données de très grandes dimensions en intégrant les propriétés statistiques des données, l’utilisation des mélanges finis du modèle Dirichlet Liouville généralisé et la théorie de l’information. Enfin, les algorithmes de calcul développés permettent une mise à jour automatique de collections de données, ce qui confère une forme d’apprentissage au modèle.

Les retombées des travaux de M. Bouguila , publiés dans des revues de très haut niveau, dépassent largement l’imagerie numérique. Les méthodes et les algorithmes développés pourront être intégrés à des moteurs de recherche textuelle (Google, Yahoo, etc.), et être utilisés en bioinformatique, en télécommunication, en sciences sociales et en économie.

Michel Larrivée - Sciences de la santé

Protection et maintien des extrémités des chromosomes de Saccharomyces cerevisiae

Dans sa recherche doctorale M. Michel Larrivée a exploré les mécanismes qui régissent le maintien des télomères dans le but de pouvoir développer des stratégies permettant de combattre le cancer et ralentir le vieillissement cellulaire.

L’information génétique d’une cellule se retrouve dans les chromosomes. Cette information doit être très bien conservée, sinon tout dérèglement dans le maintien des chromosomes pourrait mener au développement de cellules cancéreuses. Les chromosomes linéaires possèdent une structure spécialisée à chacune de leur extrémité : ces fameux télomères. Les télomères servent principalement à protéger les informations génétiques d’une cellule en empêchant la dégradation des chromosomes.

Les travaux de doctorat M. Larrivée lui ont permis de découvrir un complexe de protéines qui permet de protéger les télomères contre la dégradation. Il a également développé des techniques moléculaires qui ont révélé la structure terminale des chromosomes chez la levure. Ses efforts acharnés lui ont d’ailleurs permis de démontrer que cette structure spécialisée aux extrémités des chromosomes est créée par des protéines cellulaires spécifiques. Ainsi, les différentes protéines retrouvées aux télomères et caractérisées lors des études de M. Larrivée sont des cibles intéressantes afin d’empêcher la prolifération de cellules cancéreuses. À la suite de ses derniers travaux, M. Larrivée a finalement fait la démonstration de nouveaux mécanismes cellulaires qui pourraient être à l’origine de la transformation cellulaire chez l’humain.

Les résultats de recherche de M. Larrivée ont été publiés dans les plus prestigieuses revues scientifiques : Science, Genes and Development et Nature Cell Biology. Quelle magnifique reconnaissance de l’excellence de sa recherche! Excellence qui est également reconnue sous d’autres formes. Qu’il suffise de mentionner l’obtention du Prix Desjardins d’excellence pour étudiant-chercheur, dans le cadre des prix de l’ACFAS, l’obtention du prix Jean-Pierre Caillé lors du Gala du mérite de la Faculté de Médecine et des Sciences de la santé, et la soumission de sa thèse comme candidature institutionnelle dans le très musclé Prix de doctorat du CRSNG, dont les résultats sont attendus dans les prochaines semaines.

Jean-François Roberge - Lettres, sciences humaines et sociales

Typologie de l’intervention en conciliation judiciaire chez les juges canadiens siégeant en première instance et ses impacts sur le système judiciaire, le droit et la justice.  Étude de la perception des juges canadiens.

Comment améliorer le système judiciaire pour rendre une justice plus accessible et de meilleure qualité aux citoyens? La nouvelle pratique de médiation par les juges pourrait-elle être une solution intéressante?

Pour trouver ses réponses, M. Roberge a administré un questionnaire à des juges canadiens de première instance de toutes les provinces et de territoires canadiens. Un exploit, car, par souci de protection de la réputation du système judiciaire, les juges sont peu enclins à participer à ce genre de projet.

La thèse de M. Roberge est carrément innovatrice parce qu’elle est la première étude empirique ayant réussi à interroger des juges sur leurs pratiques de conciliation judiciaire et sur leurs perception de ces pratiques comme moyens permettant de faire face aux nombreux défis auxquels fait face le système judiciaire canadien. Les résultats de la recherche ont démontré une diversité des pratiques chez les juges. En effet, ils utilisent trois modes de gestion en conciliation judiciaire et, selon l’étude, le mode dans lequel le juge favorise l’empowerment des parties pour actualiser une nouvelle forme de justice participative consensuelle ressort comme le plus prometteur des trois pour améliorer le système judiciaire canadien. Les résultats de cette recherche ont été présentés au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Des offres de collaborations sont en développement au Canada et aux États-Unis et un contrat a été signé avec le plus important éditeur juridique au monde pour un livre bilingue sur la conciliation judiciaire. Voilà ce que l’excellence récolte!

Les résultats de la recherche de M. Roberge ont posé des assises qui serviront à alimenter de nouvelles recherches, qui favoriseront l’évolution de ce mode de règlement des différends en émergence et très prometteur et participeront étroitement à innover en matière d’administration de la justice et ce, pour le plus grand bien de tous et chacun.